This content is not available in your region

Expulsion de diplomates russes : au tour de la Belgique, des Pays-Bas et de l'Irlande

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Une fillette avec le drapeau ukrainien à Bruxelles (24/03/2022)
Une fillette avec le drapeau ukrainien à Bruxelles (24/03/2022)   -   Tous droits réservés  Valentin Bianchi/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved

Depuis le début de la guerre en Ukraine, les pays occidentaux multiplient les expulsions de diplomates russes.

La Belgique expulse 21 diplomates

Ce mardi, la Belgique a décidé à son tour d’expulser 21 personnes travaillant pour l'ambassade de Russie à Bruxelles et pour le consulat d'Anvers.

Sur Twitter, la cheffe de la diplomatie belge, Sophie Wilmès, a évoqué leur "implication dans des opérations d'espionnage et d'influence menaçant la sécurité nationale." Ils doivent quitter le pays sous 15 jours.

Les Pays-bas expulsent 17 diplomates russes

Ces expulsions coïncident avec celles décrétées également ce mardi par le gouvernement néerlandais : 17 diplomates russes, présentés comme des "officiers du renseignement", sont priés de plier bagages. Pour le ministère des Affaires étrangères à La Haye, "l'attitude actuelle de la Russie au sens large rend leur présence indésirable".

L'Irlande et la Macédoine du Nord

L'Irlande ou encore la Macédoine du Nord viennent également d'ordonner l'expulsion de diplomates russes. Avant eux, les États-Unis, la Pologne et les pays baltes avaient déjà pris une telle mesure.

En représailles, la Russie a annoncé ce mardi l'expulsion de dix diplomates des pays baltes.