This content is not available in your region

La Russie accuse l'Ukraine d'avoir attaqué un dépôt de pétrole sur son territoire

Access to the comments Discussion
Par Camille Pauvarel  & Euronews
euronews_icons_loading
Des flammes s'échappent d'un incendie dans un dépôt pétrolier de Belgorod, Russie, vendredi 1er avril.
Des flammes s'échappent d'un incendie dans un dépôt pétrolier de Belgorod, Russie, vendredi 1er avril.   -   Tous droits réservés  AP/Russian Emergency Ministry Press Service

Un responsable régional russe accuse Kyiv d'avoir attaqué par hélicoptère, un dépôt de pétrole dans sa ville de Belgorod, située à une quarantaine de kilomètres de la frontière avec l'Ukraine. Viatcheslav Gladkov indique que deux personnes ont été blessées et que les pompiers tentaient vendredi matin d'éteindre les flammes. Quelques heures après l'annonce du gouverneur régional, le porte parole du Kremlin Dmitry Peskov a réagi en indiquant que cette attaque compromettait les négociations de paix avec l'Ukraine.

Si l'attaque était confirmée par les autorités ukrainiennes, il s'agirait de la première frappe de Kyiv en Russie et constituerait une preuve que les combats s'exportent.

Belgorod est située à 80 kilomètres de Kharkiv, grande ville ukrainienne en proie à de violentes attaques russes. Plus tôt dans la semaine, des explosions avaient aussi eu lieu, cette fois dans un entrepôt de munitions de l'armée russe. Mais les causes de l'incident étaient contestées.