EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

40 ans après la guerre, l'Argentine revendique toujours les îles Malouines

buenos aires
buenos aires Tous droits réservés AP Photo/Natacha Pisarenko
Tous droits réservés AP Photo/Natacha Pisarenko
Par EURONEWS
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Il y a quarante ans, le 2 avril, était déclenchée la guerre des Malouines entre l'Argentine et le Royaume-Uni. Aujourd'hui le territoire est sous contrôle britannique mais l’Argentine revendique l'archipel. Des commémorations auront lieu tout le week-end.

40 après, une blessure toujours à vif en Argentine

PUBLICITÉ

Veillées, cérémonies dans les écoles : l'Argentine a entamé vendredi un week-end de commémoration de la guerre des Malouines (avril-juin 1982) contre le Royaume-Uni, réaffirmant sa revendication de souveraineté sur le petit archipel de l'Atlantique Sud sous contrôle britannique. «Je crois que la raison l'emporte toujours, et nous avons raison. Et à un moment donné, la raison l'emportera», a déclaré le président Alberto Fernandez dans une interview à la BBC. L'Argentine revendique toujours les îles de l'Atlantique Sud qu'elle appelle les Malvinas.

Un territoire sous contrôle Britannique

oins de comméorations c^té britanniques. Quelques vétérans se rassemblent à Port Stanley pour se rappeler ce moment où ils otn repoussé l'Argentine. Les Malouines (les Falklands en anglais), sous contrôle du Royaume-Uni depuis 1833 mais toujours revendiquées par l'Argentine aujourd'hui, sont bel et bien britanniques. Le conflit-éclair a fait  quelque 900 morts : 649 soldats argentins, 255 Britanniques et trois habitants des îles.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Sondage : les Européens partagés sur la question des Îles Malouines

Mort d'Alexeï Navalny : plus de 100 arrestations en Russie

Premier déplacement à Rome pour le nouveau président argentin d'extrême droite