Sondage : les Européens partagés sur la question des Îles Malouines

Sur cette photo du 8 mars 2012, un panneau accueille les gens au port où les bateaux de croisière arrivent à Stanley, dans les îles Malouines.
Sur cette photo du 8 mars 2012, un panneau accueille les gens au port où les bateaux de croisière arrivent à Stanley, dans les îles Malouines. Tous droits réservés Michael Warren/
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Des citoyens européens ont été interrogés sur le différent territorial entre le Royaume-Uni et l'Argentine, qui revendiquent tous deux les Îles Malouines.

PUBLICITÉ

Islas Malvinas ou Falkland Islands ?

Plus de 40 ans après la guerre de 10 semaines entre le Royaume-Uni et l'Argentine, l'archipel britannique, situé à moins de 500 km des côtes argentines, continue de susciter la controverse.

Un nouveau sondage YouGov EuroTrack a demandé aux Européens, ainsi qu'aux Britanniques et aux Américains, ce qu'ils pensaient de la question suivante :"A****qui devraient appartenir les Malouines, au Royaume-Uni ou à l'Argentine?"

Au Royaume-Uni, une large majorité (57 %) pense que la souveraineté sur les Malouines leur revient, alors que seuls 16 % considèrent que l'archipel devrait revenir à l'Argentine.

35 % et 33 % des Britanniques respectivement déclarent qu'ils seraient "contrariés" si les îles Malouines et Gibraltar quittaient le Royaume-Uni, tandis que 32 % d'entre eux disent la même chose au sujet de l'Irlande du Nord.

Mais le reste de l'Europe est-elle du même avis que les Britanniques ?

Si environ 30 % des Danois et des Suédois soutiennent la revendication britannique, la même proportion d'Allemands et d'Italiens pense que l'Argentine a la souveraineté sur les Malouines.

DOSSIER - Sur cette photo du 18 septembre 2015, le musée des Malouines présente des rochers à la forme de l'archipel, à Buenos Aires, en Argentine.
DOSSIER - Sur cette photo du 18 septembre 2015, le musée des Malouines présente des rochers à la forme de l'archipel, à Buenos Aires, en Argentine.Natacha Pisarenko/AP

Les Espagnols sont plus catégoriques. Quelque 52 % d'entre eux considèrent que les îles devraient appartenir à l'Argentine, et comparent ce différent territorial à la situation de Gibraltar.

Selon un récent sondage, seuls 18 % des Britanniques seraient prêts à restituer Gibraltar à l'Espagne.

Ce nouveau sondage intervient après le bras de fer très tendu entre le gouvernement britannique et l'Union européenne, qui a finalement décidé de reconnaître le nom espagnol de l'archipel en plus de son nom britannique.

Alors que le Premier ministre britannique Rishi Sunak a publié une déclaration déplorant le "regrettable choix de mots" de l'UE, le ministre argentin des Affaires étrangères Santiago Cafiero s'est félicité de la volonté de l'UE de "prendre note" de la revendication territoriale de son gouvernement.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

40 ans après la guerre, l'Argentine revendique toujours les îles Malouines

Avec le Brexit, l’incertitude plane sur l’avenir des îles Malouines

Guerre des Malouines : 37 ans après, la Grande-Bretagne rend une statue de la vierge à l'Argentine