This content is not available in your region

Burkina : l'ex-président Blaise Compaoré condamné à vie pour l'assassinat de Sankara

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Archives : Blaise Compaoré, alors président du Burkina, en visite officielle en France le 18 septembre 2012
Archives : Blaise Compaoré, alors président du Burkina, en visite officielle en France le 18 septembre 2012   -   Tous droits réservés  AP Photo/Francois Mori

L'ex-président du Burkina Faso, Blaise Compaoré a été condamné ce mercredi à la prison à vie pour son rôle dans l'assassinat de son ancien frère d'armes et ami, Thomas Sankara.

Un verdict accueilli par des applaudissement dans la salle du tribunal militaire de Ouagadougou, d'après un journaliste présent sur place.

Thomas Sankara était à la tête du Burkina Faso lorsqu'il a été assassiné pendant un coup d'Etat en 1987.

Il était une icône du continent, surnommé le Che Guevara africain. Ce procès historique s'était ouvert en octobre 2021, 34 ans après la mort de Sankara, assassiné lors d'un coup d'Etat qui a porté au pouvoir Blaise Compaoré.

Blaise Compaoré, exilé en Cote d'Ivoire depuis 2014, a donc été condamné par contumace, tout comme Hyacinthe Kafando, son commandant de sa garde au moment des faits. Ce dernier est aussi en fuite, lui depuis 2016.

Le général Gilbert Diendéré purge, lui déjà , une peine de 20 ans de prison pour sa participation à un coup d'Etat en 2015. Il a lui aussi écopé d'une peine de prison à perpétuité.

Les trois hommes ont été condamnés pour "attentat à la sûreté de l'Etat". Blaise Compaoré et Gilbert Diendéré sont également reconnus coupables de "complicité d'assassinat" et Hyacinthe Kafando, soupçonné d'avoir mené le commando qui a tué Thomas Sankara, d'"assassinat".

Ils ont quinze jours pour faire appel de ces lourdes sentences. Les juges sont allés au-delà des réquisitions du Parquet militaire qui avait demandé 30 ans de prison contre MM. Compaoré et Kafando et 20 ans contre M. Diendéré.