PUBLICITÉ

Dimanche de Pâques pour les réfugiés accueillis en Pologne

Accueil des réfugiés à Medyka, en Pologne
Accueil des réfugiés à Medyka, en Pologne Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des réfugiés fuyant la guerre en Ukraine ont été accueillis à Medyka par une repas traditionnel de Pâques.

PUBLICITÉ

Selon les Nations Unies, ils seront bientôt 5 millions à avoir quitté l’Ukraine pour fuir la guerre. Certain prennent la direction de la Pologne.

Comme Marina, qui vient d’Odessa. En ce dimanche de Pâques, elle a traversé la frontière pour rejoindre la ville de Medyka. Avec l'espoir de pouvoir un jour renter dans son pays : "Nous voulons rentrer chez nous à l'avenir. Nous aimerions retrouver une vie paisible dans notre ville. Mais nous ne savons pas comment nous pouvons aider à changer les choses. Nous ne savons pas comment arrêter Poutine. Mais nous avons l'espoir de pouvoir rentrer chez nous dans un ou deux mois."

Les réfugiés ont été accueillis à Medyka par une repas traditionnel de Pâques. Agnieska, fervente croyante, se réjouit de pouvoir apporter de l’aide : "Cette célébration de Pâques est très différente des précédentes car de nombreuses personnes sont en danger de mort. Elles ont perdu leur maison et cherchent refuge dans notre pays. Nous voulons que les réfugiés se sentent comme chez eux, leur apporter un accueil chaleureux pour qu’ils oublient ne serait-ce qu’un instant toutes les choses terribles qu’ils sont en train de vivre. Ils peuvent chercher le bonheur et l'espoir dans le fait que Jésus est ressuscité."

Le pape François a réitéré son appel à la paix en Ukraine lors de son traditionnel discours du dimanche de Pâques sur la place Saint-Pierre au Vatican. Devant 50 000 fidèles, il a notamment demandé de ne pas s’habituer à la guerre et de stopper les violences.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Explosion mortelle dans une mine de charbon en Pologne

Des Allemands apprennent l'ukrainien pour pouvoir communiquer avec les réfugiés

Réfugiés à Zaporijia, des Ukrainiens témoignent de l'enfer vécu à Marioupol