This content is not available in your region

RSF publie un rapport accablant sur la liberté de la presse dans le monde

Access to the comments Discussion
Par Vincent Ménard  & AFP
euronews_icons_loading
Le travail des journalistes est devenu plus compliqué, voire périlleux, dans de nombreux pays
Le travail des journalistes est devenu plus compliqué, voire périlleux, dans de nombreux pays   -   Tous droits réservés  Lewis Joly/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved

Des situations "très graves", "difficiles" ou "problématiques" dans 73% des pays étudiés : c'est le constat sans appel de Reporters sans frontières.

L'ONG a dévoilé ce mardi son classement annuel de la liberté de la presse dans le monde avec 180 pays passés au crible.

En bas de classement, on retrouve la Corée du Nord, l'Iran, l'Erythrée, le Turkménistan, la Birmanie, l'Afghanistan, la Chine, Cuba ou bien encore le Nicaragua.

La Russie, 155ème, ne fait guère mieux : le travail des journalistes y est devenu encore plus compliqué depuis le début de la guerre en Ukraine.

Pauline Ades-Mevel, rédactrice en chef à RSF : "Ce qui est frappant en ce moment, c'est la propagande - qui avait déjà lieu avant le début de la guerre - et qui a continué depuis. Ce qui se passe actuellement, c'est la disparition complète de la liberté de la presse et du journalisme lui-même dans le pays avec des centaines de journalistes qui tentent de fuir la Russie ou qui ne peuvent pas travailler parce que, comme vous le savez, une loi votée au début du mois de mars de cette année empêche les journalistes d'utiliser les termes invasion ou guerre".

Dans ce classement de RSF, les pays du nord de l'Europe sont les bons élèves avec un podium composé - dans cet ordre - de la Norvège, du Danemark et de la Suède.

La France arrive en 26ème position, loin devant Malte, 78ème, où une journaliste d'investigation Daphne Caruana Galizia fut assassinée en 2017.

Enfin, avec 10 journalistes tués depuis le début de l'année, l'Ukraine est devenu le pays le plus dangereux pour les médias.