This content is not available in your region

Le Prix Pulitzer récompense le "courage et l'engagement" des journalistes ukrainiens

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AP
euronews_icons_loading
Un soldat prête un dernier hommage à Oleksandr Makhov, 36 ans journaliste ukrainien engagé comme soldat volontaire, tué au front.
Un soldat prête un dernier hommage à Oleksandr Makhov, 36 ans journaliste ukrainien engagé comme soldat volontaire, tué au front.   -   Tous droits réservés  Efrem Lukatsky/ AP

Comme chaque année, le Prix Pulitzer récompense  le meilleur du journalisme américain. Et les lauréats de l'édition 2022 ont été dévoilés ce lundi.

Dans la catégorie "service public", le prestigieux prix a été attribué au Washington Post pour sa couverture de l'invasion du capitole du 6 janvier. Dans un dossier interactif intitulé The Attack, le journal, témoin direct des événements livre une analyse précise des problèmes politiques et des failles de sécurité avant, pendant et après l'attaque. 

Côté reportages internationaux, c'est le New York Times qui remporte la palme pour sa couverture des frappes aériennes américaines en Syrie, en Irak et en Afghanistan. Un travail qui remet en question les discours officiels sur les morts de civils et les "frappes chirurgicales" dans la région.

Citation spéciale pour les journalistes ukrainiens

Une citation spéciale a été décernée aux journalistes ukrainiens, reconnus par le jury pour "leur courage leur endurance et leur engagement" dans la couverture de l'invasion de leur pays par la Russie. Depuis le début du conflit, au moins sept journalistes dont trois Ukrainiens ont été tués pendant l'exercice de leur métier d'après le Comité pour la protection des journalistes.

En 2021, les Pulitzers avaient accordé leur citation spéciale aux journalistes en Afghanistan, qui ont permis de rendre compte de l'impact que des années de guerre avaient eu sur pays et ses habitants.