This content is not available in your region

Guerre en Ukraine : les prorusses de la région de Kherson veulent demander à Poutine une annexion

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP
Archives : troupes russes déployées dans les rues de Kherson, le 14 mars 2022
Archives : troupes russes déployées dans les rues de Kherson, le 14 mars 2022   -   Tous droits réservés  AP Photo/Olexandr Chornyi

En ce 77ème jour de la guerre, les autorités installées par Moscou dans la région de Kherson, dans le sud de l'Ukraine, comptent demander à Vladimir Poutine une annexion, a indiqué ce mercredi un responsable régional pro-russe.

"Il y aura une demande (adressée au président russe) pour intégrer la région de Kherson en tant que sujet à part entière de la fédération de Russie", a dit aux agences russes Kirill Stremooussov, chef adjoint de l'administration militaro-civile de Kherson, région conquise par l'armée russe durant l'offensive déclenchée par Moscou en février contre l'Ukraine.

Ces dernières semaines, des habitants de la ville ont bravé à plus plusieurs reprises les forces russes qui ont pris le contrôle de la ville, pour affirmer leur appartenance à l'Ukraine. Des manifestation organisées en mars dernier avait été ainsi dispersées par des tirs d'armes automatiques, des grenades assourdissantes et des gaz lacrymogènes.

AP Photo/Olexandr Chornyi
Manifestation contre l'occupation russe et pour le maintien dans l'Ukraine, à Kherson, le 5 mars 2022AP Photo/Olexandr Chornyi

Les autorités ukrainienne avait mis en garde en avril dernier que, selon elles, la Russie préparerait des "référendums", similaires à ceux qui avaient été mis en place dans le Donbass et en Crimée en 2014, dans les zones occupées dans la région de Kherson, ainsi que dans celle de Mykolaïv

❗Російські військові готують низку псевдо-«референдумів» для «легалізації» окупаційних адміністрацій ▪На окупованій...

Posted by Головне управління розвідки Міністерства оборони України on Tuesday, April 19, 2022

Non reconnus par la communauté internationale, ces référendums avait entériné l'annexion de la Crimée par la Russie et la création des territoires contrôlés par les séparatistes pro-russes dans le Donbass, autour des grandes villes de Donetsk et de Lougansk. Deux jours avant le déclenchement de l'invasion russe en Ukraine, le 24 février 2022, Vladimir Poutine avait reconnu unilatéralement l'indépendance de ces deux entités, Les Républiques populaires de Donetsk et de Lougansk.

La ville de Kherson, qui comptait environ 283 000 habitants avant la guerre lancée le 24 février, se trouve à l'embouchure du Dniepr et non loin de la Crimée annexée. Elle est la seule ville d'importance dont l'armée russe a à ce jour revendiqué la prise, le 3 mars.