This content is not available in your region

A Cannes, le cinéma est aussi une industrie

Access to the comments Discussion
Par Frédéric Ponsard
euronews_icons_loading
L'Ukraine est très représentée cette année au Festival du film de Cannes en France
L'Ukraine est très représentée cette année au Festival du film de Cannes en France   -   Tous droits réservés  Petros Giannakouris/The Associated Press.

Le Festival de Cannes, ce n'est pas seulement le tapis rouge. Au delà du Palais des festivals, il y a le marché du film et le village international. Cette année, le cinéma de plus de 80 pays est représenté.

La Commission européenne a également son stand. Objectif : soutenir et promouvoir le secteur audiovisuel européen. Ici les professionnels se rencontrent pour comprendre les enjeux et les tendances du marché après deux années marquées par la pandémie.

"La commission européenne, et son programme Creative Europe media est vraiment heureuse d'être de retour à Cannes avec toute l'industrie internationale. Nous sommes très fiers d'avoir 15 films à Cannes cette année, parmi lesquels trois sont en compétition, et nous sommes également très fier d'avoir des films dans toutes les compétitions à Cannes. Nous sommes également là pour le marché, les affaires reprennent et nous avons un stand média très complet et bondé, qui vise vraiment à ce que les professionnels européens se rencontrent et fassent des affaires tous ensemble" souligne Margaux Lacoste, media manager chez Europe Creative Desk (France).

Parmi ces films en compétition, "Triangle of Sadness" de Ruben Östlund. 5 ans après sa Palme d'or, pour "The Square", le réalisateur suédois revient avec une comédie sur l'univers des ultra riches à bord d'un yacht aux allures de Titanic.

Aujourd'hui, l'Europe est confrontée à de nombreux défis tels que la transition numérique en cours, l'impact de la crise sanitaire et une scène géopolitique complexe suite à l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

"En ce qui concerne l'industrie et les films à Cannes, la Commission européenne s'est engagée avec le Festival du film et le marché pour aider à mettre l'accent sur l'Ukraine. Par exemple, nous avons un pavillon ukrainien cette année, et nous voulions également que de nombreux professionnels et projets soient présents. Toute cette attention portée à l'Ukraine a permis de montrer une industrie audiovisuelle ukrainienne très active" indique Margaux Lacoste.

La sélection officielle de cette année comprend plusieurs films ukrainiens, dont "Butterfly Vision" de Maksym Nakonechnyi dans la section Un Certain Regard.

Dans le Donbass, de retour du front après deux mois de captivité, Lilia, une femme soldat découvre qu'elle est enceinte de son geôlier qui l'a violée.