Taxer les plus riches, l'appel fait aussi par des milliardaires à Davos

Le Forum économique mondial à Davos
Le Forum économique mondial à Davos Tous droits réservés Markus Schreiber/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Par Laurence Alexandrowicz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La pandémie de Covid a augmenté les inégalités. Elle a créé un nouveau milliardaire toutes les 30 heures alors que au même rythme, un million de personnes pourraient tomber dans l'extrême pauvreté, selon l'ONG Oxfam Pour l'organisation caritative il est temps de taxer les plus riches.

PUBLICITÉ

La pandémie de Covid a augmenté les inégalités. Elle a créé un nouveau milliardaire toutes les 30 heures alors que au même rythme, toutes les 33 heures, un million de personnes pourrait tomber dans l'extrême pauvreté, selon l'ONG Oxfam.  Pour l'organisation caritative il est temps de taxer les riches pour soutenir les moins fortunés, alors que l'élite mondiale se réunit au Forum économique mondial de Davos, après une absence de deux ans due au Covid.

"Nous voyons tous ces problèmes, ces crises qui se produisent, à de multiples niveaux, constate Gabriela Bucher, directrice générale d'Oxfam international,  et cela peut sembler écrasant mais il y a un message d'espoir dans le sens où il y a de l'argent. Il n'est pas bien distribué. Donc, il y a des mesures qui peuvent réduire cette inégalité. L'imposition à des pourcentages faibles, nous parlons de 2 % pour les millionnaires et si nous passons à 5 %, cela nous permettrait de réunir suffisamment d'argent pour résoudre ces profonds problèmes sociaux."

 150 millionnaires ont signé une lettre demandant aux dirigeants mondiaux à s'attaquer à la crise du coût de la vie en augmentant les impôts pour les gens comme eux. Ils sont descendus dans la rue dimanche aux côtés de militants de gauche pour réclamer des systèmes fiscaux plus équitables dans le monde entier.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Suisse : oui, à presque 60%, en faveur de la défense du climat

Les déclarations d’impôts de Donald Trump dévoilées au public

Climat : l'Union européenne adopte une "taxe carbone" à ses frontières