This content is not available in your region

Guerre du gaz : Gazprom s'apprête à couper le robinet aux Pays-Bas et au Danemark

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
installation gazière
installation gazière   -   Tous droits réservés  BTA Lubomira Filipova/ Associated Press

Gazprom s'apprête à couper le robinet du gaz aux Pays-Bas. Le géant gazier russe doit suspendre à partir de ce mardi ses livraisons au Néerlandais Gas Terra, qui appartient en partie à l'Etat.

En cause, le refus de la société de se soumettre à la demande du Kremlin de payer les factures en roubles. Gas Terra a annoncé la nouvelle dans un communiqué, soulignant avoir anticipé cette décision en achetant ailleurs du gaz.

La compagnie gazière danoise Orsted est dans la même situation. Le délai pour payer en roubles se termine ce mardi et le conseil d'administration a déjà fait savoir qu'il continuerait à payer en euros. L'Agence danoise de l'énergie a déclaré qu'il n'y aurait pas de conséquences immédiates sur l'approvisionnement du pays.

Si Moscou met ses menaces à exécution, le Danemark et les Pays-Bas rejoindront la Pologne, la Bulgarie et la Finlande, pays auxquels Gazprom a déjà coupé les livraisons de gaz pour avoir refusé de payer en roubles.

Après les premières sanctions occidentales pour l'invasion de l'Ukraine, le président russe a ordonné par décret que les paiements de gaz soient effectués en roubles enfreignant les contrats signés par Gazprom.