This content is not available in your region

Severodonetsk presque totalement sous contrôle russe, menacée par un nuage toxique

Access to the comments Discussion
Par Laurence Alexandrowicz
euronews_icons_loading
 La ville de Severodonetsk
La ville de Severodonetsk   -   Tous droits réservés  Francisco Seco/The Associated Press.

Les forces russes ont pris le contrôle de la majeure partie de la ville orientale de Severodonetsk. Selon le gouverneur de la province ukrainienne de Lougansk, de violents combats se poursuivent dans et autour de cette ville clé.

Compte tenu de la présence d'une production chimique à Severodonetsk, les frappes russes sont tout simplement folles
Volodymyr Zelensky
président ukrainien

 Soudain, un nuage rose s'élève d'une usine chimique : les civils sont avertis de ne pas quitter les abris anti-bombes et de se protéger avec des masques pour le visage, trempés dans une solution de soude : un réservoir d'acide nitrique a été touché par une frappe russe.  

"Compte tenu de la présence d'une production chimique à grande échelle à Severodonetsk, les frappes de l'armée russe dans cette ville, avec des bombardements aériens aveugles, sont tout simplement folles", a tonné le président ukrainien Volodymyr Zelensky dans un message vidéo mardi soir.

Severodonetsk est au centre de l'offensive russe dans le Donbass, le coeur industriel de l'Ukraine. Le gouverneur de Donetsk a exhorté les personnes qui restent, à fuir et à "sauver leur vie", 12. 000 personnes sont encore piégés. 

Une attaque à la roquette dans la nuit a fait au moins trois morts et six blessés dans la ville de Sloviansk.

 Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré que les forces militaires du pays avaient remporté quelques succès près de Kherson et dans certaines parties de la région de Kharkiv. Mais que la victoire de l'Ukraine dépend de la fourniture d'armes. L'administration Biden semble s'être ravisée et, bien qu'elle refuse toujours d'envoyer des armes de longue portée susceptibles de toucher le territoire russe, elle promet maintenant d'envoyer des systèmes de roquettes d'une portée de 80 kilomètres environ.

Moscou accusé de pillage et de vol depuis Marioupol

Un premier cargo a été autorisé à quitter sous escorte le port de Marioupol, désormais sous contrôle russe. Mais à son bord,  la cargaison de métal est destinée à la Russie. L'Ukraine accuse Moscou de pillage et de vol.

L'une des priorités des Occidentaux semble être le déblocage des ports ukrainiens de la mer Noire. Un blocus russe paralyse l'exportation de centaines de tonnes de céréales ukrainiennes, faisant craindre le risque d'une crise alimentaire mondiale.

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov se rendra le 8 juin en Turquie pour discuter de la mise en place de "corridors sécurisés" pour le transport des céréales ukrainiennes, a annoncé mardi son homologue turc Mevlüt Cavusoglu.