EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Une première rencontre entre Joe Biden et Jair Bolsonaro, deux dirigeants que presque tout oppose

Le président américain Joe Biden avec son homologue brésilien Jair Bolsonaro
Le président américain Joe Biden avec son homologue brésilien Jair Bolsonaro Tous droits réservés AP
Tous droits réservés AP
Par euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Jair Bolsonaro a assuré avoir "beaucoup de points en commun" avec le président américain Joe Biden, par exemple celui d'être des "démocrates" attachés à "la liberté".

PUBLICITÉ

C'est une toute première rencontre entre deux dirigeants que presque tout oppose.

En marge du "Sommet des Amériques", le président américain Joe Biden a rencontré ce jeudi son homologue brésilien Jair Bolsonaro.

Les deux dirigeants ont adopté devant la presse un ton conciliant pour leur première rencontre bilatérale, y compris sur les sujets délicats tels que les élections et la protection de l'Amazonie.

Le président américain a qualifié le Brésil de démocratie "vibrante" dotée d'institutions "solides" et souhaité la bienvenue au chef d'Etat d'extrême droite. 

Joe Biden a aussi salué les "vrais sacrifices" faits par le Brésil pour protéger la forêt amazonienne, lors d'une courte allocution à laquelle assistaient des journalistes, avant que ne se tienne la réunion proprement dite.

Jair Bolsonaro a assuré avoir "beaucoup de points en commun" avec le président américain, par exemple celui d'être des "démocrates" attachés à "la liberté".

Il a aussi assuré qu'il était arrivé au pouvoir "par la démocratie" et dit qu'il le quitterait "par la démocratie".

Une impression "positive"

Après la rencontre, Jair Bolsonaro a dit à des journalistes avoir eu une impression "positive" de sa rencontre avec le président américain, et ajouté: "Je pense que nous allons avoir bientôt d'autres réunions."

Surnommé le "Trump des tropiques", Jair Bolsonaro a été l’un des derniers dirigeants à reconnaître la victoire de Joe Biden.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Brésil : suite des recherches pour retrouver le journaliste britannique et l'anthropologue brésilien

Blinken : "Certaines demandes du Hamas sont réalisables, d'autres non"

Hunter Biden, fils du président américain, reconnu coupable de détention illégale d'arme à feu