This content is not available in your region

En visite en Moldavie, Emmanuel Macron affiche son soutien à la souveraineté de l'État moldave

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AP, AFP
euronews_icons_loading
Le président français Emmanuel Macron et la présidente moldave Maia Sandu à Chisinau, en Moldavie, 15 juin 2022.
Le président français Emmanuel Macron et la présidente moldave Maia Sandu à Chisinau, en Moldavie, 15 juin 2022.   -   Tous droits réservés  AP Photo

L’invasion russe de l’Ukraine est dans les esprits et dans les discours de tous les dirigeants européens.

En déplacement en Moldavie ce mercredi, Emmanuel Macron a réaffirmé son soutien à la souveraineté et à l'intégrité territoriale de l'Etat moldave. L'ancienne République soviétique est en première ligne du conflit russo-ukrainien et craint d’être la prochaine cible de Moscou.

"Ce qui se joue en effet en Ukraine à quelques centaines de kilomètres d'ici constitue une menace pour notre stabilité à tous avec d'ores et déjà des conséquences profondes sur nos vies et nos économies et des semaines et des mois à venir qui seront extrêmement préoccupants et constituent en eux-mêmes un défi. La Russie s'est engagée dans une tentative assumée, évidente, de remettre en cause les principes les plus fondamentaux sur lesquels repose notre sécurité collective depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale", dit le président français.

Demande d'adhésion de la Moldavie à l'UE : un "signal positif et clair"

Emmanuel Macron a également plaidé pour que les pays de l'Union européenne envoient un "signal positif et clair" à la demande d'adhésion de la Moldavie à l'UE, même si ce "chemin" est assorti de "conditions", a-t-il rappelé à Chisinau.

"La réponse sera claire mais il y aura des conditions", a déclaré Emmanuel Macron lors d'un point presse avec son homologue moldave Maia Sandu, alors que la France occupe la présidence tournante du Conseil de l'Union européenne jusqu'au 30 juin.

"Je souhaite que nous envoyions un signal positif et clair à la Moldavie. Pour autant, je veux garder les conditions pour construire justement l'unanimité, le consensus au sein des États" européens, a-t-il développé dans la capitale moldave.

La Moldavie a déposé le 3 mars sa candidature, quelques jours après l'Ukraine et quelques heures après la Géorgie.

Emmanuel Macron à Kyiv ?

Avant de se rendre en Moldavie, Emmanuel Macron était en Roumanie voisine, où il a rencontré les troupes françaises déployées dans le cadre de l'OTAN.

Le président français a jugé nécessaires "de nouvelles discussions" avec l'Ukraine, sans confirmer directement une visite à Kyiv.

Et "je pense que nous sommes à un moment où nous avons besoin d'envoyer des signaux politiques clairs, nous Union européenne, à l'égard de l'Ukraine et du peuple ukrainien dans un contexte où il résiste de manière héroïque depuis plusieurs mois", a-t-il souligné, interrogé sur une possible visite imminente à Kyiv. 

Selon plusieurs médias, Emmanuel Macron y serait attendu jeudi avec le chancelier allemand Olaf Scholz et le chef du gouvernement italien Mario Draghi.