EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

L’Union européenne devrait accorder le statut de candidat à l'Ukraine

Le chancelier allemand, la présidente de la Commission européenne et le président français (de gauche à droite)
Le chancelier allemand, la présidente de la Commission européenne et le président français (de gauche à droite) Tous droits réservés Geert Vanden Wijngaert/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés Geert Vanden Wijngaert/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Réunis en sommet à Bruxelles, les 27 dirigeants de l'UE devraient donner formellement leur feu vert pour entamer des négociations d'adhésion avec Kyiv.

PUBLICITÉ

L'accord semble fait. L'Ukraine devrait obtenir lors du sommet européen à Bruxelles le statut de candidat à l'adhésion à l'UE. Les chefs d'Etat et de gouvernement sont décidés à envoyer un message fort pour soutenir Kyiv face à l'invasion menée par la Russie.

"C’est important et on veut donner ce signal politique qui est symboliquement très fort. Je pense que la population ukrainienne se bat pour nos valeurs", souligne à son arrivée le Premier ministre belge Alexander De Croo.

Pour parvenir à ce compromis, il a fallu dépasser les réserves de certains Etats membres comme les Pays-Bas qui saluent les conditions qui encadrent ce statut de candidat.

Malgré les interrogations de certaines capitales, l'Union presse le pas pour soutenir l'Ukraine. Mais les dirigeants devraient aussi rappeler fermement qu'il ne s'agit que de la première marche pour entamer les négociations, qui peuvent durer des années avant de rejoindre éventuellement le projet commun. L'ouverture de la procédure n'est pas synonyme de succès.

"Il y a des conditions préalables afin de faire du rêve d'adhésion à l'Union européenne une réalité. Ces conditions préalables sont liées à la réforme de la justice, à réduire l'influence des oligarques dans le pays, lutter contre la corruption", précise le président lituanien Gitanas Nausea.

Les dirigeants de l'Union devraient aussi accorder le statut de candidat à la Moldavie. En revanche les 27 devraient appeler la Géorgie à poursuivre ses efforts de réforme.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ukraine : ballet diplomatique avant le sommet européen devant acter la candidature de Kyiv à l'UE

A Kyiv, les poids lourds de l'Europe appuient la candidature de l'Ukraine à l'UE

La Moldavie et la Géorgie déposent officiellement leur candidature à l'UE