This content is not available in your region

Italie : l'eau potable rationnée à Vérone à cause de la sécheresse

Access to the comments Discussion
Par Sarah Missaoui
euronews_icons_loading
Des terres sèches fissurées sont visibles sous un pont à Boretto sur le lit du Pô, en Italie, mercredi 15 juin 2022.
Des terres sèches fissurées sont visibles sous un pont à Boretto sur le lit du Pô, en Italie, mercredi 15 juin 2022.   -   Tous droits réservés  Luca Bruno/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved

Vérone a chaud, Vérone a soif. Dans le nord de l'Italie la sécheresse se fait sentir. Face à la vague de chaleur précoce et au manque de précipitations le maire a décidé de rationner l'eau potable pour les 250 000 habitants. "En raison de la situation météorologique et de ses conséquences sur l'approvisionnement en eau, le maire a signé une ordonnance qui limite l'usage de l'eau potable à des fins domestiques", a indiqué la patrie de Roméo et Juliette dans un communiqué publié sur son site internet.

Jusqu'au 31 août, il est interdit d'arroser son potager, de laver sa voiture ou de remplir sa piscine. Le non-respect de ces restrictions pourra être sanctionné par des amendes allant jusqu'à 500 euros.

Une mesure drastique que Vérone n'est pas la seule à devoir prendre. En Italie, plusieurs autres régions font face à la sécheresse notamment dans la plaine agricole du Pô (nord), frappée par sa pire sécheresse depuis 70 ans.

Selon le plus grand syndicat agricole du pays Coldiretti, la sécheresse menace plus de 30% de la production agricole nationale, et la moitié des élevages dans la plaine du Pô, où l'on produit notamment le jambon de Parme. 

Les lacs Majeur et de Garde affichent des niveaux d'eau inférieurs à la normale pour cette période de l'année, tandis que plus au sud, le niveau du Tibre qui traverse Rome a également baissé.

Avec 245 litres par jour et par habitant, le pays est le 2ème plus gros consommateur d'eau d'Europe après la Suisse. Sur la 3ème marche du podium on trouve le Portugal. où la situation est là aussi critique. 97% du territoire portugais est en situation de sécheresse sévère alors que l'été ne fait que commencer.