EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

USA et Israël : front commun contre Téhéran, "partenariat stratégique" sur le dossier nucléaire

AP
AP Tous droits réservés Evan Vucci/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Evan Vucci/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les Etats-Unis et Israël signent un "partenariat stratégique" et "s'engagent à ne jamais permettre à l'Iran d'acquérir l'arme nucléaire."

PUBLICITÉ

Joe Biden a signé avec le Premier ministre israélien Yaïr Lapid un "partenariat stratégique" dans lequel les deux pays "s'engagent à ne jamais permettre à l'Iran d'acquérir l'arme nucléaire."

Pour y parvenir Israël est favorable au maintien des sanctions alors que les Etats-Unis penchent pour la diplomatie.

Je continue de croire que la diplomatie est le meilleur moyen de parvenir à un résultat
Joe Biden
président américain

Joe Biden : "Je continue de croire que la diplomatie est le meilleur moyen de parvenir à un résultat. Nous continuerons à travailler avec Israël pour contrer les menaces de l'Iran, notamment son soutien au terrorisme et son programme de missiles balistiques, ainsi que la prolifération d'armes à destination de terroristes ou ses proxy comme le Hezbollah."

Après avoir signé la Déclaration de Jérusalem qui scelle le front commun des deux pays face à Téhéran, Joe Biden a été décoré par son homologue israélien de la "médaille d'honneur".

C'est la première visite de Joe Biden au Proche-Orient en tant que président des Etats-Unis.

Son voyage vise en partie à rappeler l'influence de Washington dans la région au moment où la guerre en Ukraine occupe une grande partie de l'effort diplomatique américain.

Ce vendredi, Joe Biden doit rencontrer le dirigeant palestinien Mahmoud Abbas et pourrait annoncer une aide pour les hôpitaux de Jérusalem-Est.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les exportations de véhicules iraniens vers la Russie vont reprendre

"Le monde n'est qu'à une erreur de calcul de l'anéantissement nucléaire"

L'ONU met en garde contre une "catastrophe" dans la bande de Gaza