This content is not available in your region

Feux de forêt en Gironde : 19 300 hectares dévastés, 37 000 personnes évacuées en une semaine

Access to the comments Discussion
Par Anelise Borges  avec AFP
euronews_icons_loading
Un pompier face aux flammes en Gironde (19/07/2022)
Un pompier face aux flammes en Gironde (19/07/2022)   -   Tous droits réservés  AP/AP

En Gironde, cela fait une semaine désormais que les pompiers luttent sans relâche pour tenter de contenir deux feux de forêt massifs qui ont déjà consumé quelque 19 300 hectares de végétation, selon un dernier bilan de la préfecture.

Les 2 000 pompiers qui tentent de venir à bout des incendies font face à des conditions climatiques très défavorables, entre le vent et la canicule. Signe encourageant toutefois : l'hydrométrie est aujourd'hui meilleure que les jours précédent, ce qui annonce une météo plus favorable, même si les vents persistent.

Les nouvelles évacuations d'hier et de la matinée portent désormais à 37 000 le nombre de personnes évacuées. 

Lundi soir, le parquet de Bordeaux a indiqué qu'un homme était en garde à vue pour son rôle présumé dans l'incendie de Landiras. Les investigations pointent vers "un acte volontairement malveillant".

Fire Information for Resource Management System (FIRMS)
Les deux feux de forêt à la Teste-de-Buch et LandirasFire Information for Resource Management System (FIRMS)

L'envoyée spéciale d'euronews Anelise Borges est allée près de Landiras à la rencontre de ces habitants évacués. "C'est très anxiogène","ça fait mal au cœur", racontent-ils.

Angoissés, mais déterminés à se battre pour leur région et à aider les pompiers. Une maison culturelle a été transformée en centre de coordination où les habitants recueillent des dons et tentent tant bien que mal de soutenir les hommes du feu.

Les vents forts lundi soir ont compliqué davantage encore la tâche des pompiers, obligés de changer de position à de multiples reprises. 

Par ailleurs, les autorités procèdent à l'abattage d'arbres pour empêcher le feu de se propager en particulier à proximité des villages. Il s'agit de la plus grande zone forestière de France. L'impact environnemental de ces incendies pourraient se ressentir pendant de longues années.

Incendie en Bretagne

Près de 1 400 hectares de végétation sont partis en fumée dans les Monts d'Arrée (Finistère) et 500 personnes ont été évacuées, dans un incendie déclenché quelques heures après des records de chaleur historiques en Bretagne.

260 sapeurs-pompiers et 50 véhicules de lutte contre les incendies étaient toujours mobilisés mardi matin pour lutter contre les flammes, et l'avion bombardier d'eau Dash mis à disposition par le préfet de région est à nouveau attendu sur place dans la matinée, selon un communiqué de la préfecture du Finistère.

Cet incendie s'était déclaré lundi vers 14h45 sur la commune de Brasparts (Finistère), au cœur des Monts d'Arrée.

Dans la nuit de lundi à mardi, "la progression du feu sur le secteur a amené les autorités à évacuer la commune de Botmeur, les hameaux de Ti Beron, Roquinarc'h situés sur la commune de Saint-Rivoal et du hameau de Roudouderc'h situé sur la commune de Sizun", a indiqué un communiqué de la préfecture.

Avec la vague de chaleur qui frappe l'Europe de l'Ouest, de nombreux records de température ont été battus lundi en Bretagne. Plus de 40°C ont été relevés dans le nord-Finistère, selon Météo France, ainsi qu'à Lannion (Côtes d'Armor). Le précédent record de Lannion datait de 2016 avec 35,8°C. A Brest, 39,3°C ont été relevés et 40,5°C à Rennes.