This content is not available in your region

Sri Lanka : des manifestants expulsés par les forces de sécurité

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Les forces de sécurité sri-lankaises ont expulsé des manifestants réunis devant le bureau présidentiel, le 21 juillet 2022.
Les forces de sécurité sri-lankaises ont expulsé des manifestants réunis devant le bureau présidentiel, le 21 juillet 2022.   -   Tous droits réservés  AFP

Quelques heures après la prestation de serment du nouveau président sri-lankais Ranil Wickremesinghe, les forces de sécurité ont effectué un raid sur le principal camp de protestation anti-gouvernemental dans la capitale Colombo, expulsant les militants rassemblés devant le bureau du président.

Ce raid intervient un jour après la prestation de serment de l'ancien Premier ministre Ranil Wickremesinghe, qui a promis de prendre des mesures sévères contre les manifestants, en tant que nouveau président du pays en crise, en remplacement de Gotabaya Rajapaksa, que les manifestants ont forcé à démissionner.

Des centaines de soldats ont retiré les barricades érigées par les manifestants pour bloquer l'entrée principale du bureau présidentiel, que les manifestants avaient en partie envahi au début du mois.