This content is not available in your region

Au Portugal et en Roumanie, la sécheresse détruit les récoltes

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Maïs brûlé en Roumanie
Maïs brûlé en Roumanie   -   Tous droits réservés  Luca Bruno/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved

Le réchauffement climatique a de lourdes conséquences sur l'agriculture. Au Portugal et en Roumanie, la sécheresse a brûlé les récoltes.

Des fruits plus petits, et partiellement brûlés. Au Portugal, en particulier près de Lisbonne, les températures extrêmes et le manque d'eau ont causé d'immenses dégâts pour la production de fruits, notamment de pommes et de poires. Les producteurs estiment avoir perdu plus de la moitié de leurs vergers. Au total, selon certaines estimations, 30 à 40% de la production de poires et de pommes serait perdue dans tout le pays.

Un quart de la récolte en moins

En Roumanie, ce sont les pommes de terre qui souffrent de la sécheresse. Près de 12000 hectares ont été cultivés, mais seuls 5000 peuvent être irrigués.

La pomme de terre est une plante gourmande en eau : les producteurs étant sur des parcelles non arrosées perdront un quart de leur récolte, par rapport à l'année dernière.

Importations

En plus de la sécheresse, les prix des engrais et du carburant ont également augmenté. La Roumanie ne peut couvrir qu'un tiers environ de ses besoins de consommation de pommes de terre par la production nationale, ce qui l'oblige à recourir aux importations.

L'ouest du pays n'est pas épargné par la sécheresse. Près de la frontière hongroise, la terre s'est fissurée et des centaines d'hectares de maïs sont complètement détruits.

Depuis l'automne 2021, les pluies sont rares, et les températures sont extrêmes. Un tiers du pays serait confronté à ce phénomène.