This content is not available in your region

Espagne : un projet de loi pour lutter contre le gaspillage alimentaire

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Clients faisant leurs courses dans un supermarché de Madrid, en Espagne, mardi 10 mars 2020.
Clients faisant leurs courses dans un supermarché de Madrid, en Espagne, mardi 10 mars 2020.   -   Tous droits réservés  AP Photo/Manu Fernandez

Alors que le jour du dépassement ne cesse d’avancer, d’année en année, l’Espagne se lance dans la lutte contre le gaspillage alimentaire. A cause des mauvaises habitudes prises dans les pays riches, notamment, des chercheurs estiment que l’humanité a consommé l’ensemble de ce que la planète peut produire, ce jeudi 28 juillet.

Au Lusi, bar-restaurant de Madrid, on n’a pas attendu qu’un projet de loi émerge pour prendre conscience du problème, comme l'explique son serveur, Joao Nogueiro : "S'il y a un surplus et qu'il est en bon état, nous le servons le soir ou la nuit en apéritif avec des bières, du vin ou des boissons non alcoolisées. Et puis nous avons toujours la possibilité de proposer des "doggy bags" à nos clients lorsqu'il leur reste trop de nourriture. Mais nous faisons cela depuis longtemps."

Parmi les mesures évoquées dans le projet de loi : la réduction des prix des produits se rapprochant de la date limite de consommation, les dons à des associations ou à des banques alimentaires, la transformation de certains aliments en jus ou confiture, ou encore le compost. Pas suffisant pour certains.

"La prévention de la perte et du gaspillage alimentaire doit être la priorité numéro un, dit Laura Martos membre de l'ONG Enraíza Derechos. La priorité ne doit pas être, comme ce que cette loi prévoit, de donner les excédents."

Le projet de loi, qui doit encore être voté au Parlement, prévoit des amendes pouvant aller jusqu’à 60 000 euros pour les restaurants ou les supermarchés qui ne tentent pas de réduire le gaspillage alimentaire.