This content is not available in your region

Le passage à tabac mortel d'un migrant choque toute l'Italie

Access to the comments Discussion
Par AFP
euronews_icons_loading
Attaque en pleine rue de Civitanova
Attaque en pleine rue de Civitanova   -   Tous droits réservés  Anadolu Ajansı/screengrab

Un homme de 39 ans d'origine nigériane a été agressé en pleine journée et battu à mort par un autre individu de 32 ans. Cette attaque s'est déroulée à Civitanova, dans la région des Marches en Italie, alors que le Nigérian vendait des marchandises dans la rue, a annoncé la police lors d’une conférence de presse samedi. L'auteur de l'agression a poursuivi, jeté au sol, battu à plusieurs reprises sa victime avant de s'emparer de son téléphone.

Les faits se sont déroulés en pleine journée dans une rue commerçante très fréquentée du centre de la ville. Ils ont été filmés, des gens ont protesté mais personne n'est intervenu physiquement pour arrêter le drame.

Dès samedi, des Italiens se sont indignés sur les réseaux. Et si la victime avait été blanche ? Certains pensent que le contexte aurait été différent, que des personnes seraient intervenues.

Plusieurs personnalités politiques ont également réagi, comme le chef du Parti Démocrate Enrico Letta: 

Tweet d'Enrico Letta

Et même le chef du parti d'extrême droite La Ligue du Nord, Matteo Salvini:

Tweet de Matteo Salvini

Selon la police, rien n’indique qu’il s’agissait d’une attaque raciste. La victime aurait demandé de l'argent à son agresseur, puis les coups auraient fusé.

La région des Marches prévoit de se constituer partie civile en cas de procès.