This content is not available in your region

Le romancier Ken Follett découvre la cathédrale dont il finance la restauration

Access to the comments Discussion
Par Margaux Racaniere
euronews_icons_loading
Le romancier britannique Ken Follett sur l'échaffaudage du chantier de la cathédrale de Dol-de-Bretagne | Capture d'écran
Le romancier britannique Ken Follett sur l'échaffaudage du chantier de la cathédrale de Dol-de-Bretagne | Capture d'écran   -   Tous droits réservés  AFP

À l'instar du personnage de Tom dans son best-seller "Les piliers de la terre", Ken Follet devient, à sa façon, bâtisseur de cathédrale.

Le romancier britannique était reçu ce dimanche en grande pompe à Dol-de-Bretagne, dans l'ouest de la France. Après l'incendie de la cathédrale de de Notre-Dame de Paris, en avril 2019, l'auteur passionné de moyen-âge avait publié un livre, dans le but de consacrer les bénéfices à sa rénovation. Face au surplus de dons pour l'emblématique édifice parisien, il a reporté ses bonne intentions sur la préservation du patrimoine français et son choix s'est ainsi porté sur la cathédrale Saint-Samson à Dol-de-Bretagne, au nord de Rennes.

"J'ai choisi la cathédrale de Dol-de-Bretagne, explique-t-il, parce qu'elle est belle, et qu'elle a grand besoin d'argent pour la réparation. Et personnellement, elle a été fondée par un Gallois [Saint Samson], comme moi."

Au total, 148 000 euros ont été confiés à la commune de Dol-de-Bretagne. L'opération de rénovation au complet, qui comporte des travaux sur la charpente, la couverture et des vitraux sont estimés à plus de deux millions d'euros.

Rénover le patrimoine pour l'avenir

Dans le roman de Ken Follett, le jeune Jack met feu à l'église de Kingsbridge, afin d'offrir à son père d'adoption l'opportunité de construire une cathédrale. De la même façon, la construction de la cathédrale Saint-Samson a été lancée après que le roi d'Angleterre Jean sans Terre a mis feu à l'ancienne cathédrale en 1203.

"Nous rénovons la cathédrale pour nous-mêmes, parce qu'elle est belle et nous aimons cette église, et aussi pour nos enfants et leurs enfants. Nous espérons qu'elle continuera d'exister pour encore 800 ans" a souhaité le romancier.

Accélérés par l'initiative de Ken Follet, les travaux devraient s'achever en 2026.

Sources additionnelles • AFP