This content is not available in your region

Italie : une manifestation pour dénoncer le meurtre d'Alika Ogorchukwu

Access to the comments Discussion
Par Vincent Ménard  & AP
euronews_icons_loading
"Justice pour Alika" : tel était le slogan des manifestants réunis ce samedi à Civitanova Marche
"Justice pour Alika" : tel était le slogan des manifestants réunis ce samedi à Civitanova Marche   -   Tous droits réservés  AP Photo/Antonio Calanni

"Justice pour Alika" : c'était le slogan de la manifestation organisée hier dans la ville italienne de Civitanova Marche.

Quelques dizaines de personnes ont défilé dans le calme dans cette station balnéaire prisée de l'Adriatique.

La veuve de la victime et deux de ses frères étaient en tête du cortège.

Le 29 juillet dernier, Alika Ogorchukwu, un vendeur de rue nigérian âgé de 39 ans et père de deux enfants, a été tué en pleine journée dans une artère très fréquentée de Civitanova Marche.

Des vidéos qui ont largement circulé sur les réseaux sociaux montrent son assaillant le maintenant plaqué au sol et l'étranglant, sans que personne n'intervienne.

Ce crime commis dans une indifférence générale a choqué l'Italie toute entière.

Depuis, un suspect - un Italien qui souffrirait de problèmes psychologiques - a été arrêté et inculpé pour meurtre, mais la police écarte l'hypothèse d'un crime raciste.

Beaucoup en Italie craignent que cette affaire soit instrumentalisée en vue des élections législatives du 25 septembre prochain.

L'immigration est l'un des thèmes de campagne que veut porter l'extrême droite.