This content is not available in your region

"Je n'ai pas peur" : Giorgia Meloni pourrait devenir la future Première ministre italienne

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Giorgia Meloni
Giorgia Meloni   -   Tous droits réservés  Domenico Stinellis/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved

En Italie, la candidate d'extrême droite Giorgia Meloni a lancé sa campagne pour les élections législatives. Elle pourrait succéder à Mario Draghi à la présidence du Conseil italien selon les premiers sondages.

Elle pourrait devenir la future cheffe du gouvernement italien. Giorgia Meloni, dirigeante du parti d'extrême droite Fratelli d'Italia, est apparue comme une guerrière ce mardi pour lancer sa campagne. Prête à en découdre avec les élections anticipées du 25 septembre : "Je n'ai pas peur. Je suis prête à mener cette bataille. La question est, vous, êtes vous prêts ? Cette nation est-elle prête à s'interroger sur les raisons pour lesquelles un mouvement comme Fratelli d'Italia fait parler de lui tous les jours dans les médias comme s'il était monstrueux, alors qu'il est à 25% dans les intentions de vote ?"

Formation postfasciste

Un discours de près d'une heure pendant lequel elle s'est enflammée sur plusieurs sujets : une Union européenne trop ambitieuse, l'immigration, et la crise énergétique accentuée par l'invasion russe en Ukraine.

Xénophobe, et à la fois libéral et social, sa formation postfasciste était le seul parti d'opposition pendant le gouvernement d'union nationale de Mario Draghi.

Ce dernier a remis sa démission au Président de la république italienne Sergio Mattarella début juillet, déclenchant la dissolution du Parlement. Le parti d'extrême droite a le plus de chances de remporter les élections législatives, face aux candidats du parti démocrate ou du Mouvement 5 Étoiles, qui se présenteront certainement chacun de leur côté.

Le scrutin aura lieu le 25 septembre prochain, ce qui laisse peu de temps aux candidats pour convaincre les italiens.