This content is not available in your region

OTAN : Joe Biden ratifie l'adhésion de la Suède et de la Finlande

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AP
euronews_icons_loading
Les États-Unis sont devenus le 23e allié à approuver l'adhésion de la Suède et de la Finlande à l'OTAN, mardi 9 aoùt 2022.
Les États-Unis sont devenus le 23e allié à approuver l'adhésion de la Suède et de la Finlande à l'OTAN, mardi 9 aoùt 2022.   -   Tous droits réservés  Susan Walsh/AP Photo

Le processus d’adhésion à l’OTAN de la Suède et de la Finlande se poursuit avec la ratification du traité par le président américain Joe Biden ce mardi. Les États-Unis sont devenus le 23e pays à approuver l'élargissement de l'Alliance.

"Au cours des dernières décennies, l'OTAN s'est révélée être indispensable à la mise en place d'une Europe libre et en paix, a déclaré le président américain. Notre alliance est plus soudée que jamais, plus unie que jamais. Et lorsque la Finlande et la Suède porteront le nombre d'alliés à 32, elle sera plus forte que jamais."

M. Biden a indiqué qu'il s'était entretenu avec les chefs d'État des deux pays avant de signer la ratification et a exhorté les autres membres de l'OTAN à achever leur propre processus de ratification "aussi rapidement que possible."

Les règles de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord exigent le consentement de l'ensemble de ses 30 membres actuels avant que la Finlande et la Suède puissent officiellement adhérer, ce qui devrait se faire dans les prochains mois.

Il s'agit de l'une des expansions les plus rapides du pacte de défense mutuelle entre les États-Unis et les alliés démocratiques en Europe depuis sa création il y a 73 ans.

Les responsables du département d'État et de la défense des États-Unis considèrent les deux pays comme des "fournisseurs de sécurité"  qui renforcent le dispositif de défense de l'OTAN dans les pays baltes en particulier. La Finlande devrait dépasser l'objectif de 2% du produit intérieur brut de l'OTAN en matière de dépenses de défense en 2022, et la Suède s'est engagée à atteindre cet objectif.

Prévenir l'expansionnisme russe

La Suède et la Finlande ont demandé à adhérer à l'OTAN en mai, mettant de côté leur position de longue date de non-alignement militaire. Il s'agissait d'un changement majeur des dispositions de sécurité pour les deux pays après que la Russie voisine a lancé sa guerre contre l'Ukraine fin février.

Les États-Unis et leurs alliés européens se sont ralliés à un nouveau partenariat face à l'invasion militaire de Poutine, ainsi qu'aux déclarations massives du dirigeant russe cette année, condamnant l'OTAN, rappelant de manière voilée l'arsenal nucléaire de la Russie et affirmant les revendications historiques du pays sur le territoire de nombre de ses voisins.