This content is not available in your region

A Berlin, rencontre avec des artistes ukrainiens réunis en collectif

Access to the comments Discussion
Par Jona Källgren
euronews_icons_loading
Sofiia Yesakova et Viktoriia Temnova, membres de la Communauté culturelle ukrainienne à Berlin, 08/2022
Sofiia Yesakova et Viktoriia Temnova, membres de la Communauté culturelle ukrainienne à Berlin, 08/2022   -   Tous droits réservés  euronews

Sofiia Yesakova travaille dur pour créer un dessin à grande échelle représentant les soldats ukrainiens morts pour défendre leur pays. Cette Ukrainienne a trouvé refuge à Berlin au sein d'un collectif d'artistes établi dans la capitale allemande.

Dans les premiers temps de la guerre, l'art lui semblait devenu inutile, explique-elle, avant de reprendre le dessus. "Pendant les deux premiers mois, je ne pouvais pas prendre un crayon ou un pinceau, je ne pouvais pas penser à quoi que ce soit. Tout semblait inutile et dénué de sens parce que la guerre était en cours. Les gens mouraient, alors qu'est-ce que je pouvais bien dessiner ? Mais quand je suis arrivé ici, et pendant les deux dernières semaines à Kyiv, j'ai cessé de désespérer et j'ai commencé à dessiner", confie-t-elle.

Ce collectif nommé la "Communauté culturelle ukrainienne" s'est crée avec l'aide d'organisations culturelles allemandes. 18 artistes ukrainiens vivent et travaillent dans un appartement de 500 mètres carrés en plein coeur de la capitale allemande.

"C'est une métropole très ouverte, une ville où de nombreuses cultures interagissent et où nous avons également beaucoup d'espace, de l'espace pour que les gens puissent vivre, puissent se soutenir et se rencontrer", dit Sybill Schulz, fondatrice du collectif UCC (Communauté culturelle ukrainienne)

Viktoriia Temnova est originaire de Kherson, la première grande ville à être tombée entre les mains de l'envahisseur russe. Là-bas, elle était une photographe renommée. Ici à Berlin, elle expose des photos de sa ville avant la guerre pour montrer aux gens le vrai visage de ses habitants.

"Ma ville a maintenant complètement changé. C'est comme si c'était toujours l'Ukraine mais sans règles. Avec quelqu'un qui veut juste être violent avec son peuple", dit-elle.

Environ 70 000 Ukrainiens se sont réfugiés à Berlin.