This content is not available in your region

Arménie : le bilan de l'explosion à Erevan est monté à 6 morts

Access to the comments Discussion
Par Euronews & AFP
euronews_icons_loading
explosion et incendie dans le marché couvert de Surmalu d'Erevan, en Arménie, le 14 août 2022
explosion et incendie dans le marché couvert de Surmalu d'Erevan, en Arménie, le 14 août 2022   -   Tous droits réservés  Vahram Baghdasaryan/PHOTOLURE

Le bilan de l'explosion de ce dimanche à Erevan est monté à 6 morts, d'après les chiffres des autorités locales, qui évoquent également 60 blessés et une quinzaine de disparus.

L’origine de l’explosion reste indéterminée. Les dirigeants arméniens excluent pour l'heure la piste d'un attentat.

Une explosion d’origine indéterminée a fait, dimanche 14 août, au moins 6 morts et "une soixantaine de blessés" dans une zone commerciale d’Erevan, la capitale, ont annoncé les autorités arméniennes. 

"D’après les données préliminaires, une explosion s’est produite qui a déclenché un incendie", a déclaré le ministère des situations d’urgence dans un communiqué.

L’explosion est survenue en début d’après-midi sur le marché de gros de Surmalu. Des vidéos et des photos circulant sur les réseaux sociaux montrent une épaisse colonne de fumée noire s’élever dans le ciel. Sur une vidéo, on peut entendre plusieurs détonations se succéder, comme un crépitement de feu d’artifice.

Tweet du portail d'information NEXTA

Des travaux de déblayage et de sauvetage se poursuivent ce lundi, et plus de 350 secouristes sont déployés sur les lieux, a souligné M. Pamboukhtchian.

Pour sa part, le Parquet général arménien a annoncé dans la nuit l'ouverture d'une enquête pour "violation des règles de stockage des produits facilement inflammables" et "violation des règles anti-incendie" qui ont entraîné la mort de plusieurs personnes "par négligence".

Le Premier ministre arménien, Nikol Pachinian, s'est rendu lundi matin sur les lieux de l'explosion, selon son service de presse.

Petit pays du Caucase d’environ trois millions d’habitants, l’Arménie traverse une période difficile depuis une guerre en 2020 contre l’Azerbaïdjan voisin qui s’est soldée par une lourde défaite et une crise politique majeure.