Tempête meurtrière : plusieurs morts à déplorer en Italie, en France et en Autriche

Les dégâts sont immenses dans certains campings corses.
Les dégâts sont immenses dans certains campings corses. Tous droits réservés PASCAL POCHARD-CASABIANCA/AFP
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

¨Plusieurs pays européens sonnés au lendemain des violents orages de ce jeudi.

Des orages meurtriers ont frappé la France, l'Italie et l'Autriche ce jeudi 18 août. Plusieurs morts sont à déplorer.

PUBLICITÉ

L'Europe, traversée par une tempête meurtrière. En Basse-Autriche, à l'Est du pays, ainsi qu'en Carinthie, dans le sud, 3000 pompiers sont toujours mobilisés après l'orage de jeudi.

Arbres déracinés par les bourrasques de vent, toits arrachés, les intempéries ont provoqué la mort de cinq personnes, dont deux enfants, ainsi qu'une dizaine de blessés..

Cinq morts en Corse

Même paysage de désolation en Corse,cinq personnes sont décédées et une vingtaine d'autres blessées, en seulement quelques heures. Une cellule de crise interministérielle a été activée hier soir, et l'état de catastrophe naturelle sera déclaré dès mercredi 24 août prochain, pour aider les professionnels du tourisme.

PASCAL POCHARD-CASABIANCA/AFP or licensors
Les chutes d'arbres ont provoqué de nombreux dégâts.PASCAL POCHARD-CASABIANCA/AFP or licensors

Plusieurs campings ont été gravement dégradés, contraignant quelque 12 500 personnes à être hébergées en urgence pour la nuit.

Ce vendredi 19 août, l'île de beauté souffle enfin, après la levée de la vigilance orange.

PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP
Bateaux échoués après la tempête en Corse sur la plage de Sagone à Coggia, le 19 août 2022PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

Etat d'urgence en Italie

Mais l'orage s'est ensuite déporté en direction de l'Italie, où il a également été meurtrier : deux personnes ont trouvé la mort en Toscane. De nombreuses autres ont été gravement blessées par des toits arrachés ou des chutes d'arbres dans des campings en bord de mer. Le président de la région, Eugenio Giani, a publié cette photo sur Twitter, montrant les grêlons qui ont également frappé la zone dans la nuit de jeudi à vendredi. 

Les régions italiennes de Toscane et de Vénétie ont toutes deux déclaré l'état d'urgence, alors que les violentes tempêtes dans le nord contrastaient avec des températures atteignant 43 degrés dans le sud du pays. 

Une violente averse de grêlons a ensuite frappé la Ligurie, brisant des fenêtres et endommageant des terres agricoles, déjà dévastées par la sécheresse.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Violents orages : plusieurs morts à déplorer en Corse et en Italie

Orages en Corse : cinq morts et 12 blessés selon un bilan provisoire

La France et le Royaume-Uni échangent leurs gardes pour les 120 ans de l’Entente cordiale