EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Face au changement climatique, la filière vin en pleine maturation

Vignoble français touché par la sécheresse - septembre 2016
Vignoble français touché par la sécheresse - septembre 2016 Tous droits réservés RAYMOND ROIG/AFP
Tous droits réservés RAYMOND ROIG/AFP
Par Valentine HullinGaël Camba
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

🍇 Baisse de la production, vendanges précoces, la filière viticole souffre des effets du changement climatique. Elle cherche déjà des solutions pour se renouveler.

PUBLICITÉ

Le secteur du vin devra murir s'il veut faire face aux défis du changement climatique. Teneur en sucre et en alcool plus élevée, modification du goût, précocité des vendanges, les effets du réchauffement de la planète sur la production viticole sont déjà bien visibles.

Alors face aux enjeux, la filière cherche des solutions. Elle compte notamment améliorer la connaissance des zones viticoles et mise sur des espèces plus résistantes. 

Christian Huyghe, directeur scientifique Agriculture à l'Inrae (Institut national de la recherche agronomique) interrogé par Euronews explique : "Les leviers pour y arriver dépendent d'une transition sur les cépages. Le choix du type de porte-greffe (plante sur laquelle on implante un greffon ndlr) qui peut amoindrir ou atténuer les effets sur changement climatique, en permettant un enracinement plus profond, une alimentation en eaux des plantes plus importante. On peut aussi sélectionner certains cépages qui ont des teneurs en sucre plus basses. Tout ceci existe et va pouvoir être utilisé."

Des habitudes de consommation à revoir

Les professionnels du secteur entendent aussi s'interroger sur l'évolution du marché et les habitudes de consommation. "Le vin, en tout cas en France, repose beaucoup sur l'idée de la transition et donc de quelque chose qui seperpétue à l'infinie et à l'identique. Et la question qui va se poser à nous, c'est comment en même temps, qu'il y a cette transition là (climatique), il y aune transition sur les goûts et l'offre".

Enfin, la filière viticole se prépare à adapter ses conditions de production et de récolte. Elle prévoit par exemple, l’aménagement des horaires des travailleurs agricoles en fonction des températures ou encore le développement de nouveaux outils comme la robotique.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le Beaujolais nouveau est arrivé, mais avec une production plus faible cette année

Sécheresse en Bordelais : des vendanges précoces, mais un millésime 2022 prometteur

La sécheresse en Europe, en 10 photos