L'ambassadeur américain en Russie, John Sullivan, quitte son poste

L'ambassadeur américain à Moscou John Sullivan, part à la retraite après une dernière mission de trois ans à Moscou
L'ambassadeur américain à Moscou John Sullivan, part à la retraite après une dernière mission de trois ans à Moscou   -  Tous droits réservés  Alexander Zemlianichenko/ AP
Par Euronews  avec AFP

?? ?? Partagé entre Donald Trump et Joe Biden, son mandat n'a pas été de tout repos. Entre les soupçons d'interférence russe sur les élections américaines, les négociations autour des prisonniers politiques et la guerre en Ukraine.

L'ambassadeur des États-Unis en Russie, John Sullivan, part à la retraite après un mandat de trois ans, qui vient clore une longue carrière diplomatique. Il sera temporairement remplacé par Elizabeth Rood, la numéro deux de l'ambassade des États-Unis à Moscou.

John Sullivan avait été nommé ambassadeur à Moscou en décembre 2019, sous le mandat de Donald Trump. Âgé de 62 ans, ce natif de Boston, dans le Massachusetts, a notamment été secrétaire d'Etat adjoint sous la présidence de Donald Trump, et a occupé plusieurs postes à responsabilité dans les ministères de la Justice, de la Défense et du Commerce aux Etats-Unis.

Son mandat, partagé entre le président républicain et son successeur démocrate Joe Biden, a été mené pendant une situation particulièrement critique des relations entre les États-Unis et la Russie. Quelques dossiers critiques devront être repris par son successeur, qui sera désigné par Joe Biden. 

  • Les prisonnierspolitiques en Russie

L'ambassade américaine à Moscou a été en première ligne ces dernières semaines pour tenter d'obtenir la libération de citoyens américains détenus en Russie, comme la basketteuse Brittney Griner, condamnée le mois dernier à neuf ans de prison pour "trafic de drogue".

  • La guerre en Ukraine

Depuis le lancement de l'offensive russe en Ukraine, fin février, les États-Unis ont introduit plusieurs trains de sanctions économiques contre Moscou et apporté une aide militaire conséquente à Kiev. Le chef de mission adjoint à l'ambassade américaine de Moscou Bart Gorman avait d'ailleurs été expulsé du pays en février.

  • Les soupçons d'ingérence russe dans les élections américaines

Un rapport des renseignements américains publié mardi 16 mars 2021 a montré que les autorités russes ont probablement dirigé des efforts pour orienter le résultat de l'élection présidentielle américain au profit de Donald Trump. 

Des soupçons qui ont mené à de fortes tensions diplomatiques entre les deux pays.

À découvrir également