This content is not available in your region

Elections en Suède : duel très serré entre la gauche et le bloc de droite

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Elections en Suède
Elections en Suède   -   Tous droits réservés  Pontus Lundahl/TT News Agency

La gauche et le bloc droite/extrême droite sont au coude-à-coude, selon les premiers résultats partiels tombés après 23 heures. La droite, appuyée par l'extrême droite des Démocrates de Suède (SD), obtiendrait la majorité absolue de 175 sièges contre 174 au camp de la gauche, sur la base d'un dépouillement portant sur les deux tiers des bureaux de vote.

Deux premiers sondages de sortie des urnes avaient pourtant donné une courte avance au bloc de gauche - conduit par la Première ministre sortante Magdalena Andersson - crédité d'environ 50% des voix, contre près de 49% pour l'alliance inédite conclue entre la droite et l'extrême-droite.

Avec plus de 20% des voix, le parti nationaliste SD, emmené par Jimmie Akesson, atteint même un plus haut historique, selon ces deux sondages.

Jamais jusqu'à ces législatives, la droite traditionnelle suédoise n'avait envisagé gouverner avec l'appui direct ou indirect de l'extrême-droite. 

Cette campagne des législatives a été dominée par les thèmes de la criminalité, de l'inflation, de l'intégration sociale. Des préoccupations qui ont favorisé la montée des nationalistes suédois.

Les résultats de ce scrutin sont observés à l’étranger alors que le pays est engagé dans un processus d’adhésion à l’OTAN et prendra la présidence tournante de l’Union Européenne le 1er janvier prochain.