Climat : au moins 10 morts après une violente tempête sur le centre de l'Italie

Des voitures emportéss par les eaux à Senigallia, région des Marches (16/09/22)
Des voitures emportéss par les eaux à Senigallia, région des Marches (16/09/22) Tous droits réservés Gabriele Moroni/LaPresse
Par Julien Pavy avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Cette catastrophe naturelle est un nouveau témoignage des effets du réchauffement de la planète.

PUBLICITÉ

Encore un phénomène météorologique extrême qui a frappé cette fois le centre de l'Italie.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, des trombes d'eau se sont abattues sur les régions des Marches et de l'Ombrie.

Bilan : au moins 10 morts. Les secouristes étaient toujours à la recherche de quatre personnes, dont un enfant de huit ans emporté par les eaux.

Les villes de Senigallia et de Pianello di Ostra, près d'Ancône, au bord de la mer adriatique, ont été particulièrement frappées par cette tempête. Il est tombé en une nuit autant de pluie qu'en l'espace de six mois.

L'eau s'est engouffrée dans les rues inondant les maisons et emportant des dizaines de véhicules. Les secouristes ont dû utiliser des bateaux pneumatiques pour venir en aide aux habitants, dont certains se sont réfugiés sur des arbres et des toits.

Cette catastrophe naturelle est un nouveau témoignage des effets du réchauffement de la planète. Pour l'ONG Friday for future, il ne faut plus parler d'intempéries mais bien de "crise climatique".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Importants dégâts après le passage de mini-tornades dans le nord de la France

Des milliers d'agriculteurs italiens manifestent pour la protection du Made in Italy

Un homme suspecté d'être membre actif du groupe Etat islamique arrêté en Italie