This content is not available in your region

Guadeloupe : l'état de catastrophe naturelle reconnu après le passage de Fiona

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Dégâts dû à la tempête Fiona à Capesterre-Belle-Eau, sur l'île française de la Guadeloupe, 17/09/2022.
Dégâts dû à la tempête Fiona à Capesterre-Belle-Eau, sur l'île française de la Guadeloupe, 17/09/2022.   -   Tous droits réservés  LARA BALAIS/AFP or licensors

La Guadeloupe durement touché par Fiona. La tempête tropicale a fait un mort et causé d'importantes inondations dans l'archipel antillais. Parmi les communes les plus affectées, la ville de Goyave

"La rivière à emporté le pont de Goyave", explique un riverain, "l’eau a dû monter au moins à 3,5 mètres, et ça e envahit toute la vallée et les gens étaient inondés chez eux".

L'état de catastrophe naturelle sera reconnu dans le département français en "fin de semaine prochaine" a annoncé ce dimanche le gouvernement. En attendant, les habitants constatent l'étendue des dégâts.

Dans cet archipel des Petites Antilles très concerné par le dérèglement climatique, l'état de catastrophe naturelle avait déjà été reconnu en mai pour plusieurs communes touchées fin avril par des inondations qui avaient fait un mort.

Après 24 heures d'alerte rouge, ce dimanche la vigilance est repassée au jaune. Fiona poursuit sa route dévastatrice vers Porto Rico.