Guerre en Ukraine : Vladimir Poutine annonce une "mobilisation partielle" en Russie

Le président russe Vladimir Poutine lors de sa déclaration diffusée le 21/09/2022 à la télévision
Le président russe Vladimir Poutine lors de sa déclaration diffusée le 21/09/2022 à la télévision Tous droits réservés AP/Russian Presidential Press Service
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé mercredi une "mobilisation partielle" des Russes en âge de combattre, ouvrant la voie à une escalade majeure dans le conflit en Ukraine.

PUBLICITÉ

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé mercredi une "mobilisation partielle" des Russes en âge de combattre, ouvrant la voie à une escalade majeure dans le conflit en Ukraine. Il s'exprimait dans une déclaration télévisée enregistrée.

Les points essentiels de son allocution :

  • "Mobilisation partielle"

"J'ai signé le décret de mobilisation partielle. Il entrera en vigueur à partir de ce 21 septembre", a déclaré Vladimir Poutine.

"J'estime nécessaire de soutenir la proposition (du ministère de la Défense) de mobilisation partielle des citoyens en réserve, ceux qui ont déjà servi (...) et qui ont une expérience pertinente", a déclaré M. Poutine.

"Nous ne parlons que de mobilisation partielle", a souligné le président russe, alors que des rumeurs sur une mobilisation générale courraient ces dernières heures.

Quelques minutes plus tard, le ministère russe de la Défense a précisé que cela allait concerner 300 000 réservistes.

  • Justification de la "guerre"

Vladimir Poutine a réaffirmé l'objectif de "l'opération spéciale" en cours en Ukraine. Il s'agit de "défendre les populations notamment dans le Donbass".

Le ministère russe de la Défense a par ailleurs reconnu la mort de 5 937 soldats dans les combats en Ukraine.

  • Référendums d'annexion

"Nous reconnaîtrons le résultat des référendums d'annexion" organisés dans 4 régions séparatistes du Donbass, assure Vladimir Poutine.

  • Accusation contre l'Occident

Vladimir Poutine a accusé l'Occident d'essayer de "détruire" la Russie.
"Dans cette agression fourbe, l'Occident a dépassé les bornes et rejette toute solution pacifique", a-t-il ajouté.

"Le but de l'Ouest est d'affaiblir, de diviser et de détruire la Russie", a-t-il insisté.

Selon lui, l'Occident souhaite "supprimer les centres de développement souverains et indépendants" dans le monde pour se renforcer.

  • Armes atomiques

"Notre pays dispose d'armes nucléaires. S__i notre intégrité territoriale est menacée, nous allons nous défendre. Ce ne sont pas seulement des paroles."

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Russie va entériner ce vendredi l'annexion de territoires ukrainiens

Guerre en Ukraine : l'Allemagne est prête à accueillir des déserteurs russes

Des Russes rendent hommage à Navalny malgré la répression