Trois cosmonautes russes rentrent sur Terre après six mois de mission dans l'ISS

Le cosmonaute russe Oleg Artemiev est assis dans une chaine juste après avoir atterri au Kazakhstan le 29 septembre 2022.
Le cosmonaute russe Oleg Artemiev est assis dans une chaine juste après avoir atterri au Kazakhstan le 29 septembre 2022. Tous droits réservés AP/Roscosmos State Space Corporation
Tous droits réservés AP/Roscosmos State Space Corporation
Par Camille Pauvarel
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Oleg Artemiev, Denis Matveïev et Sergueï Korsakov ont atterri à 12h57 à près de 150 kilomètres de la ville de Jezkazgan dans le centre du Kazakhstan jeudi 29 septembre, selon un communiqué de Roscosmos.

PUBLICITÉ

À leur départ pour l'espace le 18 mars dernier, la guerre en Ukraine n'en était qu'à ses début et leur gouvernement croyait encore à une opération éclair. Mais après six mois de mission dans la navette spatiale internationale (l'ISS) les cosmonautes russes Oleg Artemiev, Denis Matveïev et Sergueï Korsakov ont retrouvé la Terre ce jeudi 29 septembre dans un contexte bien différent.

S'ils avaient été accueillis à bras ouverts par leurs coéquipiers occidentaux dont quatre astronautes américains à leur arrivée dans l'ISS en mars. Depuis, les relations russo-occidentales se sont nettement détériorées.

La coopération spatiale entre Washington et Moscou n'est pas morte puisque le 21 septembre, un astronaute américain et deux cosmonautes russes ont décollé vers l'ISS à bord d'une même fusée. Cependant, l'espace n'échappe pas tout à fait au poids des conflits de cette planète car l'agence spatiale russe Roscosmos avait publié en juillet une photo du trio à bord du laboratoire orbital brandissant les drapeaux des régions séparatistes prorusses de Lougansk et Donetsk dans l'est de l'Ukraine, un message de soutien aux troupes de Moscou engagées chez son voisin. Puis en août, Roscosmos a annoncé qu'elle quitterait la Station spatiale internationale après 2024.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'italienne Samantha Cristoforetti première européenne à sortir dans l'espace

ISS : trêve dans l'Espace, Russes et Américains reprennent les vols communs

Kharkiv et Odessa visées par des frappes russes, la Crimée occupée ciblée par les Ukrainiens