This content is not available in your region

Judo : la Hongroise Pupp s'impose à domicile, retour du roi Abe

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
En -52kg la locale Reka Pupp a régalé le public en décrochant la première médaille d'or hongroise.
En -52kg la locale Reka Pupp a régalé le public en décrochant la première médaille d'or hongroise.   -   Tous droits réservés  International Judo Federation

Le coup d’envoi du Grand Chelem de Hongrie à Budapest a été donné vendredi avec la présence de quelques-uns des plus grands noms du judo.

La Japonaise Tonaki Funa, médaillée d'argent olympique et ancienne championne du monde des -48kg, était en pleine forme. Elle a dominé en finale l'Espagnole Julia Figueroa pour décrocher sa onzième médaille d'or senior en World Tour.

Le président de la Fédération internationale de judo, Marius Vizer, a remis les médailles.

Chez les -60kg, le Belge Jorre Verstraeten a battu l'ancien champion du monde géorgien Lukhumi Chkhvimiani grâce à un habile jeu de jambes.

Il a reçu ses médailles des mains du secrétaire général de la FIJ, Jean-Luc Rougé.

Chez les -52kg la locale Reka Pupp a régalé le public en battant la jeune Italienne Giulia Carna avec deux Waza-ari, pour décrocher la première médaille d'or hongroise du tournoi.

Les enfants présents, qui représentent l'avenir du judo hongrois, ont encouragé leur héroïne et ont même réussi à prendre un selfie avec elle.

Reka Pupp a reçu sa médaille des mains du PDG d'Ultima Capital, Max-Hervé George.

"C'est une grande joie pour moi de gagner une médaille, en plus, chez moi en Hongrie. C'est d’ailleurs ma première médaille à la maison. Je n’avais jamais réussi à aller au bout jusqu’à présent, mais aujourd'hui j'ai pu rendre à mon public tout ce qu'il m'a donné ces dernières années."

L'un des frères et sœurs Abe était de retour sur le tatami. Hifumi Abe a participé à son premier tournoi depuis sa victoire aux Jeux olympiques de Tokyo. Il est revenu en grande forme avec à chaque combat, un judo explosif et excitant, et une capacité impressionnante à enchaîner les techniques.

En finale, il s’est défait du jeune Ouzbek Rakhimjon Subhonov grâce à une attaque magnifiquement synchronisée. Abe était tout simplement imbattable aujourd’hui.

Les médailles ont été remises par le PDG d'Atena, Paolo Naoni.

"Je dirais, en regardant la concurrence, que personne n’est vraiment capable de me battre actuellement. Je ne vois vraiment personne", s'est satisfait Abe.

En -57kg c’est la Japonaise Haruka Funakubo qui s’est imposée en finale face à la Brésilienne Rafaela Silva.

Sa médaille lui a été remise par l’ancienne star de la natation, le Hongrois Daniel Gyurta, membre du CIO.

La Hongrie est une étape régulière du World Judo Tour, avec des spectateurs passionnés et une équipe de judo performante. Le deuxième jour de compétition est attendu avec impatience.