EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Kyiv bombardée : les habitants de la capitale ukrainienne sous le choc

Un travailleur médical marche à côté d'une voiture qui brûle suite aux attaques à Kyiv, le 10 octobre 2022.
Un travailleur médical marche à côté d'une voiture qui brûle suite aux attaques à Kyiv, le 10 octobre 2022. Tous droits réservés Roman Hrytsyna/Copyright 2022 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Roman Hrytsyna/Copyright 2022 The AP. All rights reserved
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La ville n'avait pas été aussi violement frappée depuis plusieurs mois.

PUBLICITÉ

Après de lourdes frappes qui ont secoué la capitale ukrainienne ce lundi 10 octobre, les équipes de travaux publics étaient à l'œuvre pour réparer les dégâts. Au rythme des sirènes anti-aériennes, les habitants ont été pressés de se réfugier dans des abris, une première depuis des mois. 

Les premières attaques ont atteint Kiev vers 8H15 du matin heure locale, lorsque le trafic commençait à s'intensifier. "Les engins militaires volaient au-dessus de nous toutes les demi-heures, environ 7, 8 ou 9 fois.", Anton, à côté d'une chaussée très endommagée.

Selon le maire de Kyiv, Vitali Klitschko, certains tirs ont atteints le quartier de Chevtchenko, au cœur de la capitale proche de bureaux gouvernementaux. "Vous savez, des vitres sont cassées, des infrastructures endommagées, nous allons les réparer. Mais comment réparer la vie des gens qui sont morts maintenant ? Ce sont des personnes innocentes, des civils ordinaires de notre ville", a déclaré le maire de Kyiv depuis 2014 en arpentant les rues pour parler aux habitants.

Des milliers de personnes ont trouvé refuge dans des stations métro et les trains ont été arrêtés. Euronews a rencontré deux étudiantes qui venaient de rentrer en Ukraine pour aller à l'université. Cette matinée leur a rappelé de mauvais souvenirs. "Nous sommes trèsinquiètes, cela nous rappelle tellement le matin du 24 février, avec les attaques partout en Ukraine, rapporte la première jeune femme, Nous ne sommes revenus que ce matin, j'avais prévu de retourner étudier mais cela va être encore à distance et je vais repartir d'ici," À ses côtés, son amie indique être très stressée.

C'est très difficile de tout accepter, surtout lorsque, après un certain temps, tout commence à se stabiliser, mais que tout recommence. Vous ne savez pas quoi faire, où courir et où vous cacher.
Un étudiante ukrainienne partie de Kyiv et rentrée récemment

Moscou a déclaré qu'elle visait des infrastructures énergétiques mais Kyiv indique que des cibles civiles ont été touchés y compris un aire de jeux pour enfants.

Plusieurs villes ukrainiennes ont été frappées ce 10 octobre, les services de secours ukrainiens ont fait état d'un bilan de 19 morts au moins et 89 blessés à travers le pays.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guerre en Ukraine : la situation au 10 octobre, carte à l'appui

NoComment : Kyiv bombardée par la Russie

Des bombardements russes sur Kryvyi Rih mercredi font au moins 8 morts