Venezuela : au moins 25 morts et plus de 50 disparus dans un glissement de terrain

La ville de Las Tejerias a été détruite en partie par une coulée de boue causée par une importante innondation
La ville de Las Tejerias a Ă©tĂ© dĂ©truite en partie par une coulĂ©e de boue causĂ©e par une importante innondation Tous droits rĂ©servĂ©s Matias Delacroix/AP
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

đŸ‡»đŸ‡Ș Ce lundi matin, les secours Ă©taient encore Ă  la recherche des plus de 50 disparus parmi les dĂ©combres dans la ville de Las Tejerias, dans le nord du Venezuela, aprĂšs d'importantes coulĂ©es de boue.

PUBLICITÉ

Au moins 25 personnes sont mortes et une cinquantaine ont été blessées dans un glissement de terrain ce dimanche dans la petite ville de Las Tejerías dans le nord du Venezuela. Ce lundi matin les recherches se poursuivaient pour trouver les 52 personnes portées disparues parmi les gravats.

La vice-présidente Delcy Rodriguez a annoncé la mise en place des recherches à Las Tejerías

"Nous travaillons pour retrouver les personnes qui sont toujours portées disparues, c'est notre principale tùche en ce moment et nous devons nous concentrer dessus", a déclaré le ministre de l'Intérieur Remigio Ceballos aux responsables de la région.

"Un mois de pluie est tombé sur la ville en un jour"

Il a précisé qu'"une quantité record de précipitations" était tombée sur la ville, assurant que le volume moyen d'eau qui tombe habituellement en un mois était tombé en un jour.

"Ces fortes pluies ont saturé le sol", avait ajouté le ministre, attribuant les précipitations au "changement climatique" et au passage de l'ouragan Julia au nord du Venezuela.

Les pluies diluviennes ont provoqué le débordement des ruisseaux et des glissements de terrain qui ont tout emporté à las Tejerías, ville située à flanc de montagne. De nombreuses maisons et commerces ont été détruits. Les rues ont été envahies par la coulée de boue qui a traßné des arbres, des débris et des voitures sur des centaines de mÚtres.

"La ville est perdue, Las Tejerías est perdue", a déploré Carmen Melendez, une habitante de la ville. Les habitants tentaient de dégager à la pelle les tonnes de boue qui avait envahi leurs maisons.

Le président Nicolås Maduro a décrété trois jours de deuil national en solidarité des victimes.

Partager cet articleDiscussion

À dĂ©couvrir Ă©galement

Au moins sept morts dans d'intenses précipitations dans l'est du Venezuela

Venezuela : reprise du contrĂŽle d'une prison sous la coupe d'un gang

Réouverture du dernier poste-frontiÚre encore fermé entre le Venezuela et la Colombie