À 82 ans, le premier touriste spatial s'offre un deuxième voyage dans l'espace avec son épouse

Denis et Akiko Tito à la base de la fusée Starship près de Boca Chica au Texas - 10.10.2022
Denis et Akiko Tito à la base de la fusée Starship près de Boca Chica au Texas - 10.10.2022 Tous droits réservés AP/SpaceX
Tous droits réservés AP/SpaceX
Par Euronews & AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

🌕 Il a depuis des années une passion pour "l'espace et les possibilités qu'elle offre à l'humanité". 21 ans après le premier vol spatial commercial, Dennis Tito renouvelle l'expérience à nord du vaisseau Starship de SpaceX.

PUBLICITÉ

À 82 ans, Dennis Tito s'apprête à renfiler sa combinaison. Le premier touriste spatial de l'Histoire a annoncé ce mercredi qu'il comptait participer avec sa femme à une future mission autour de la Lune organisée par l'entreprise américaine SpaceX.

Le 30 avril 2001 à bord de la Station spatiale internationale (ISS), l'américain devenait le premier touriste spatial de l'Histoire. À une date encore inconnue, le milliardaire et son épouse participeront au deuxième vol commercial de SpaceX vers la Lune. La mission à 200 km au-dessus de la surface lunaire durera une semaine avant un retour sur Terre.

On sait seulement qu'elle aura lieu lorsque Elon Musk aura terminé le prototype de son vaisseau Starship et réalisé un premier vol commercial déjà prévu avec un milliardaire japonais, Yusaku Maezawa.

Sur les 12 sièges disponibles, le couple Tito en a réservé deux. Yusaku Maezawa lui a réservé le vol entier organisé par SpaceX.

Prix du voyage inconnu

Le montant précis du billet pour l'espace n'a pas été révélé par le milliardaire. En 2001, il avait déboursé 20 millions de dollars pour s'envoler à bord d'une fusée russe vers l'ISS, inaugurant l'ère du tourisme spatial.

L'entreprise SpaceX n'a pas encore annoncé quand elle commencerait les missions dans l'espace à visée commerciale à bord de Starship -- une fusée qu'Elon Musk a confié vouloir utiliser pour permettre un jour aux humains de s'installer sur Mars.

La Nasa a pour sa part choisi de miser sur Starship pour devenir l'alunisseur utilisé dans le cadre de son programme Artémis de retour sur la Lune.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Espace : guerre (judiciaire) des étoiles entre Blue Origin, SpaceX et la Nasa

Mike Pence, l'ancien vice-président américain, affirme que l'aide à l'Ukraine est imminente

New York touché par un séisme de magnitude 4,8