EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

La contre-offensive ukrainienne sur Kherson s'accélère, les représailles russes se poursuivent

Des images de femmes ukrainiennes armées dans la région de Dnipropetrovsk 13/10/2022
Des images de femmes ukrainiennes armées dans la région de Dnipropetrovsk 13/10/2022 Tous droits réservés Leo Correa/Copyright 2022 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Leo Correa/Copyright 2022 The AP. All rights reserved.
Par Euronews avec AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le chef russe de l'administration régionale de Kherson a demandé à la Russie d'organiser l'évacuation des civils, alors que les combats pourraient s'intensifier dans cette région annexée illégalement par Moscou.

PUBLICITÉ

La contre-offensive ukrainienne s'accélère dans le sud du pays, notamment autour de Kherson, l'une des quatre régions récemment annexées illégalement par Moscou.

Jeudi, le chef russe de l'administration régionale a demandé à la Russie d'organiser l'évacuation des civils, alors que les combats pourraient s'intensifier dans les prochains jours.

Galvanisée par ses récents succès, l'armée de Kyiv espère reprendre la ville de Kherson avant Noël.

"Nous avons suggéré que tous les habitants de la région de Kherson qui souhaitent se protéger des frappes de missiles puissent se rendre dans d'autres régions", a expliqué Vladimir Saldo. Peu de temps après ce message, Moscou a répondu favorablement à sa requête.

De son côté, la Russie a poursuivi jeudi ses frappes sur plusieurs villes et infrastructures ukrainiennes. La région de la capitale a notamment été touchée par un drone kamikaze de fabrication iranienne.

Particulièrement ciblé par les missiles russes, le réseau électrique ukrainien a subi des coupures de courant. Mais les autorités de Kyiv assurent que la situation est stabilisée.

Depuis le début de la semaine, l'armée russe multiplie les bombardements sur l'Ukraine en représailles à l'explosion qui a endommagé le pont de Crimée. Les zones civiles n'ont pas été épargnées. A Mykolaiv, un enfant de 11 ans a pu être extrait vivant des ruines d'un immeuble de cinq étages.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ukraine : l'aide militaire occidentale se poursuit, la Russie attend une offre de médiation turque

La Russie remplace le commandant de son offensive en Ukraine

No Comment. Les proches des prisonniers de guerre ukrainiens manifestent à Kyiv