Pays-Bas : la sécurité de la princesse Amalia renforcée après des menaces

Access to the comments Discussion
Par Euronews
La princesse Amalia regarde sa mère, la Reine Maxima, à La Haye, le 20 septembre 2022
La princesse Amalia regarde sa mère, la Reine Maxima, à La Haye, le 20 septembre 2022   -   Tous droits réservés  Peter Dejong/Copyright 2022 The AP. All rights reserved

La princesse Amalia, menacée. À 18 ans, l'héritière néerlandaise a fait l'objet de messages menaçants qui laisseraient entendre une tentative d'enlèvement ou d'attentat selon les autorités. La future souveraine a donc dû quitter la colocation dans laquelle elle résidait depuis son entrée à l'université à Amsterdam, pour retourner vivre dans la résidence royale à La Haye.

"Cela a d'énormes conséquences sur sa vie" a réagi sa mère, Máxima Zorreguieta Cerruti, reine consort des Pays-Bas.

"Cela signifie bien-sûr qu'elle ne vit pas à Amsterdam et qu'elle ne peut pas vraiment sortir. C'est très difficile pour elle. Elle n'a donc pas une vie d'étudiante comme les autres. Je suis vraiment fière d'elle et de la façon dont elle fait face à tout cela" a-t-elle déclaré.

Ces menaces seraient issues du milieu de crime selon la presse néerlandaise, et auraient aussi visé le Premier ministre Mark Rutte, qui affirme ne rien pouvoir dire sur ces menaces, et les mesures de sécurité prises. Le dirigeant a qualifié la situation de "terrible" et s'est dit très inquiet pour elle.

"Je peux vous assurer que toutes les personnes impliquées dans cette affaire font tout leur possible pour qu'elle soit en sécurité" a-t-il dit.

Face à cette situation, la princesse ne se déplace plus que pour aller en cours. La ministre de la justice des Pays-Bas a assuré sur Twitter que des mesures de sécurité ont été prises par ses services.