Cet article n'est pas disponible depuis votre région

L'inflation en hausse à 10,9% dans l'Union européenne

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Dans les pays baltes, l'augmentation des prix dépasse les 20%.
Dans les pays baltes, l'augmentation des prix dépasse les 20%.   -   Tous droits réservés  AFP   -  

Il est de plus en plus difficile pour des millions d'Européens de joindre les deux bouts. Et ce, même dans les principales puissances économiques du continent, comme l'Allemagne. Le pays connaît une forte inflation, freinant considérablement la consommation, l'un des principaux moteur de la croissance.

Les experts estiment donc que le PIB devrait reculer de 0,4 % l'année prochaine. Les prix, eux, devraient continuer à augmenter. Une situation très difficile pour de nombreux citoyens, notamment les plus modestes : "C'est difficile quand je fais les courses... Il y a une pénurie de pétrole et c'est vraiment compliqué de devoir acheter des produits plus chers, car je n'ai vraiment pas beaucoup d'argent", explique ainsi Leana Kring, une étudiante.

"J'essaie d'économiser de l'argent sur mes autres dépenses quotidiennes, par exemple en résiliant mon abonnement internet. Ou je pourrais déménager dans un appartement moins cher, j'y ai pensé", témoigne pour sa part Alex Kempf, employé d'un supermarché.

Cette forte inflation, qui concerne tous les pays membres, s'est accélérée en septembre comme le montre l'institut de statistique Eurostat.

Dans l'ensemble de l'Union européenne, elle a ainsi atteint 10,9%, contre 10,1% en août. Les situations varient toutefois en fonction des pays. La France (6,2%), Malte  (7,4%) et la Finlande (8,4%) connaissent ainsi l'inflation la plus faible. Celle-ci dépasse en revanche les 22% dans les trois pays baltes.

C'est évidemment le secteur de l'énergie qui est le plus touché par l'augmentation des prix, suivi par l'alimentation, l'alcool et le tabac. Dans ce contexte, la Banque centrale européenne pourrait relever une nouvelle fois les taux d'intérêt pour lutter contre l'inflation. Avec le risque, selon certains experts, de ralentir considérablement la croissance sur le continent provoquant un phénomène, redouté, de stagflation.