Ukraine: les évacuations s'accélèrent à Kherson

Un homme essayant un masque à gaz
Un homme essayant un masque à gaz Tous droits réservés ODED BALILTY / AP2006
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les autorités prorusses de la région de Kherson, annexée par la Russie dans le sud de l'Ukraine, ont appelé samedi les civils à quitter "immédiatement" la capitale régionale, face à l'avancée des forces de Kiev.

PUBLICITÉ

Les autorités prorusses de la région de Kherson, annexée par la Russie dans le sud de l'Ukraine, ont appelé samedi les civils à quitter "immédiatement" la capitale régionale, face à l'avancée des forces de Kiev.

Ce pourrait être la bataille-clé de la contre-offensive ukrainienne : celle de Kherson, ville portuaire à l’embouchure du Dniepr, sous contrôle russe depuis près de huit mois. Alors que l’armée ukrainienne se rapproche de la rive ouest du fleuve, les forces russes se sont retirées des villages de Chkalove et Charivne.

Les leaders pro-russes de la ville ont lancé mercredi une vaste opération d’évacuation de la ville… Environ 25 000 personnes ont déjà été évacuées, a indiqué samedi un responsable de Kherson, Kirill Stremousov, à l'agence de presse russe Interfax.

Sur ces images filmées par France 2, les habitants quittent leurs logements à la hâte, à bord d’un bateau, pour se réfugier sur l’autre rive sous contrôle russe. Une opération que Kiev qualifie de déportation. 

Pourtant dans le reportage, la majorité d’entre eux disent ne pas avoir été forcés. Ils savent que c’est un voyage sans retour.

Kyiv demande aux habitants de "réduire leur consommation d'électricité"

L’Ukraine a dû réduire sa consommation d’électricité. Un tiers de ses infrastructures énergétiques a été détruit par des attaques russes, et le pays craint une rupture totale à l’approche de l’hiver. Les rue de Kharkiv sont plongées dans l’obscurité. Andryi Ovcharenko est commerçant à Kharkiv. Avec sa famille, il apprend à s’adapter aux pénuries: "une fois l'électricité coupée, aucun magasin ne fonctionne. Les magasins qui fonctionnent sont uniquement ceux qui ont un générateur personnel."

Le Président Volodymyr Zelensky a annoncé que plus 1100 localités restaient privées d’électricité ce dimanche, et demandé aux Ukrainiens de limier leur consommation d’électricité après de nouvelles frappes sur d’importantes infrastructures énergétiques.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Russie prépare la "forteresse" de Kherson face à l'avancée ukrainienne

Ukraine : restrictions d'électricité et déplacement de population près de Kherson

Pour faire face au manque de munitions, l'Ukraine investit dans la production locale