EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

L'appel de Brittney Griner rejeté : la basketteuse américaine reste en prison en Russie

  Brittney Griner parle à ses avocats  le 26 juillet dernier.
Brittney Griner parle à ses avocats le 26 juillet dernier. Tous droits réservés AP Photo/Alexander Zemlianichenko, Pool, File
Tous droits réservés AP Photo/Alexander Zemlianichenko, Pool, File
Par Laurence Alexandrowicz
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le 4 août dernier, Brittney Griner, basketteuse américaine, est condamnée à 9 ans de prison. Brittney Griner a été arrêtée dans la capitale russe en possession d'une vapoteuse contenant du cannabis. Son appel vient d'être rejeté par la justice russe.

PUBLICITÉ

Brittney Griner reste en prison. L'appel de la basketteuse américaine de 32 ans, condamnée en Russie,  a été rejeté par la justice. La Maison Blanche a dénoncé une procédure "bidon" et le président Biden a exigé que la sportive soit "immédiatement libérée". Sauf qu'en plein conflit russo-ukrainien, l'affaire devient géopolitique.

Le 4 août dernier, la basketteuse est condamnée à 9 ans de prison.

Brittney Griner a été arrêtée dans la capitale russe en possession d'une vapoteuse contenant du liquide à base de cannabis.

Une substance qu'elle aurait apportée en Russie par inadvertance, qu'elle utiliserait légalement aux Etats-Unis en tant qu'antidouleur.

Elle était allée en Russie pour jouer pendant l'intersaison américaine, une pratique courante pour les basketteuses de WNBA qui gagnent souvent mieux leur vie à l'étranger qu'aux Etats-Unis.

La basketteuse pourrait profiter d'un échange de prisonniers. Elle serait relâchée contre un trafiquant d'armes russes en prison aux Etats Unis pour 25 ans. 

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un avion de ligne russe s'écrase à vide près de Moscou, tuant les 3 membres de l'équipage

La Russie émet un mandat d'arrêt contre Ioulia Navalnaïa, la veuve d’Alexeï Navalny

No comment : le Premier ministre indien Narendra Modi en visite à Moscou