Guerre en Ukraine : depuis le début de l'invasion russe, 14 millions d'Ukrainiens ont fui leur foyer

Réfugiés ukrainiens
Réfugiés ukrainiens Tous droits réservés Markus Schreiber/ AP
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Selon Filippo Grandi, le haut-commissaire aux réfugiés de l'ONU, depuis le début de l'invasion russe en Ukraine, environ 14 millions de personnes ont été forcées de quitter leur foyer.

PUBLICITÉ

Depuis le début de l'invasion russe en Ukraine, environ 14 millions de personnes ont été forcées de quitter leur foyer. Selon Filippo Grandi, le Haut-commissaire aux réfugiés de l'ONU, la guerre en Ukraine a entraîné "l’exode le plus massif et le plus rapide" depuis plusieurs décennies. 

Le Haut-commissaire de l'ONU a également répondu, ce mercredi, aux accusations portées contre l'Union européenne.

"L'UE a adopté une approche commune et bien gérée pour accueillir les réfugiés. C'est une action positive, contrairement aux accusations répétées par certains responsables politiques selon lesquelles l'Europe serait saturée, que la relocalisation serait impossible, et qu'il n'y aurait pas de soutien public pour les réfugiés", a expliqué Filippo Grandi. 

Le Haut-commissaire a aussi averti que, compte tenu de la situation militaire sur le terrain, son agence se préparait également à de nouveaux mouvements de population à l'intérieur et à l'extérieur du pays. 

Les Ukrainiens s'apprêtent à affronter "l'un des hivers les plus rudes dans des conditions extrêmement difficiles", notamment en raison de la destruction continue des infrastructures civiles.

Pour le Haut-commissaire aux réfugiés de l'ONU, au-delà de la réponse humanitaire, il faut mettre rapidement fin à cette guerre qu'il juge "insensée".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ukraine : la Russie reprend sa participation à l'accord sur les exportations de céréales

D'après un sondage, 10 % des Européens jugent possible une victoire de l'Ukraine face à la Russie

Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell à Kyiv pour une visite de deux jours