PUBLICITÉ

Ukraine : la Russie reprend sa participation à l'accord sur les exportations de céréales

Vue du port d'Odessa sur la mer Noire, le 29/07/2022
Vue du port d'Odessa sur la mer Noire, le 29/07/2022 Tous droits réservés David Goldman/Copyright 2022 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés David Goldman/Copyright 2022 The AP. All rights reserved.
Par euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Le ministère russe de la Défense a assuré avoir "reçu les garanties suffisantes" pour la remise en œuvre de l'accord.

PUBLICITÉ

La Russie a finalement accepté de réintégrer l'accord sur l'exportation des céréales ukrainiennes, après une intense activité diplomatique entre le Kremlin et la Turquie. Moscou s'était retiré de l'accord en fin de semaine dernière après que des navires de sa flotte en mer Noire auraient été attaqués par des drones. Le texte avait été négocié par le président turc Recep Tayyip Erdogan, le même qui a annoncé le retour de la Russie devant son parlement à Ankara.

"Suite à notre discussion avec M. Poutine hier, le ministre russe de la Défense, M. Shoigu, a appelé notre ministre de la Défense nationale Hulusi Akar, et l'a informé que les expéditions de céréales se poursuivront à partir de midi aujourd'hui comme prévu auparavant", a commenté le chef de l'Etat turc.

Recep Tayyip Erdogan avait parlé à Vladimir Poutine directement après le retrait de la Russie. Selon le Kremlin, le retour dans l'accord ne se fait qu'à condition que l'Ukraine fournisse des garanties de sécurité.

"La Fédération de Russie estime que les garanties reçues à ce stade sont suffisantes et reprend la mise en œuvre de l'accord à partir des ports ukrainiens, suspendu après l'attaque terroriste de Sébastopol", a déclaré Igor Konashenkov, porte-parole du ministère russe de la Défense :

Le trafic peut donc reprendre dans la mer noire. Les cargos au centre d'un enjeu mondial de sécurité alimentaire, étaient jusque-là en grande partie coincés dan s les ports d'Ukraine depuis samedi.

Les Occidentaux avaient vivement dénoncé la suspension par Moscou de l'accord signé en juillet, tandis que Kiev avait dénoncé dans l'attaque de Sébastopol un "faux prétexte" et appelé à faire pression sur le Kremlin pour qu'il "respecte à nouveau ses engagements". Malgré l'action de la Russie, plusieurs navires ont quitté les ports ukrainiens de la mer Noire lundi et mardi. Aucun mouvement de navires céréaliers n'était prévu pour mercredi, selon l'organisme international qui supervise les exportations, s'exprimant avant l'annonce d'Erdogan.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Etat de l'Union: les leçons tirées du drame des céréales en mer Noire

Guerre en Ukraine : depuis le début de l'invasion russe, 14 millions d'Ukrainiens ont fui leur foyer

La nouvelle loi ukrainienne sur la mobilisation est entrée en vigueur