Le 15 novembre, nous serons plus de 8 milliards d'habitants sur la terre

Une augmentation spectaculaire de la population en 100 ans
Une augmentation spectaculaire de la population en 100 ans Tous droits réservés from Euronews video
Par Laurence Alexandrowicz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La croissance démographique est-elle une bonne chose ? Selon certains experts elle contribue à une pauvreté généralisée et à la dégradation de l'environnement. La population mondiale augmente de plus de 70 millions de personnes par an, 80 % de cette croissance dans le pays pauvres.

PUBLICITÉ

Le 15 novembre, la population mondiale devrait franchir le cap des 8 milliards d'habitants, les plus fortes augmentations étant enregistrées dans les pays en développement. La population de l'Inde passe à 1,4 milliard. Dans les pays les plus pauvres la population devrait presque doubler entre 2020 et 2050.

 La population de la planète explose. Elle s'élevait à un peu plus de 2 milliards d'habitants en 1950. Elle devrait atteindre 10 milliards en 2050, 100 ans plus tard.

 Dans certains pays, les taux de natalité augmentent grâce à un recul de la mortalité infantile et à l'amélioration des soins de santé. En Afrique le manque de contraception et d'éducation des femmes participe à la démographie galopante. En Europe notamment, les taux de natalité ralentissent, en raison de divers facteurs, notamment économiques.

 La croissance démographique est-elle une bonne chose ou pas ? La population mondiale augmente de plus de 70 millions de personnes par an, 80 % de cette croissance étant concentrée dans les pays les plus pauvres, les moins bien équipés pour nourrir, éduquer ou employer ces personnes supplémentaires. Certains experts estime qu'elle contribue à une pauvreté généralisée et à la dégradation de l'environnement. La ralentir aurait des avantages économiques et environnementaux considérables, alors que 700 millions de personnes dans le monde vivent dans une extrême pauvreté.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les Français, toujours plus nombreux, toujours plus vieux

Mortalité infantile : en 2021, toutes les 4,4 secondes un enfant est décédé, selon l'ONU

Union européenne : au moins 238 000 personnes tuées par la pollution de l'air en 2020