EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Soleil et prix bas : des retraités français font le choix de passer l'hiver au Maroc

Une plage à Agadir au Maroc
Une plage à Agadir au Maroc Tous droits réservés EBU
Tous droits réservés EBU
Par euronews avec EBU
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Agadir au Maroc est devenu le point de ralliement de retraités français qui fuient un hiver froid et la flambée des prix de l'énergie.

PUBLICITÉ

Quitter la France pour le Maroc, ses plages, ses températures clémentes et ses prix attractifs... En pleine flambée des prix de l'énergie, ces retraités ont fait le choix de passer l'hiver à Agadir.

C'est le cas de Marie-Claude originaire de Clermont-Ferrand. Son mobil-home de 80 mètres carrés tout équipé lui a coûté 60 000 euros.

"J'ai le mobil-home avec la salle de bain, le bureau, une chambre d'amis, les toilettes et ma chambre", explique Marie-Claude Breton- retraitée française

Sur sa terrasse, elle retrouve ses amies. Pour elles, le calcul est simple : il n'y a que des avantages à passer l'hiver au Maroc : "Le soleil, la plage, les copines, les relations qu'on noue, tout (...) Il faut se rappeler qu'en hiver quand on achète des vêtements chauds en France, ça coûte plus cher qu'un short et un tee-shirt ici. Les tongs sont moins chères qu'une paire de bottes doublées" souligne Véronique Bossis, retraitée française.

Le calcul financier, Marie-Claude l'a fait aussi. Elle économise 170 euros par mois en chauffage et frais liés à sa maison. Et ce n'est que pour le logement. Dans le souk d'Agadir, les prix des fruits et légumes sont imbattables. Des clémentines et des tomates à 5 dirhams soit 50 centimes d'euros, des courgettes à 80 centimes d'euros le kilo, l'économie sur les denrées alimentaires est bien réelle.

Avec 340 jours de soleil par an et une dizaine de degrés quand il fait froid, le Maroc est un eldorado pour un grand nombre de retraités français. 

Seul bémol, le prix de l'essence a fortement augmenté dans le pays ces derniers temps, atteignant plus d'un euro et demi le litre.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Perdus en mer en jet-ski, deux vacanciers franco-marocains tués par des garde-côtes algériens

À Lisbonne, la spéculation immobilière frappe les plus modestes

Les retraités étrangers installés à Dubaï peuvent bénéficier d'un visa spécifique